La plus imposante exposition publique du Québec ouvre ses portes au Palais des congrès de Montréal

Le Salon International de l’Auto de Montréal, la plus imposante exposition publique de la province, s’installe au Palais des congrès de Montréal du 18 au 27 janvier prochain. Près de 200 000 visiteurs sont attendus pour cette édition où la mobilité électrique sera à l’honneur.

« C’est une fierté de pouvoir accueillir l’événement automobile le plus visité au Québec dans nos espaces parfaitement conçus pour recevoir ce type d’exposition d’envergure », s’enthousiasme Robert Mercure, président‑directeur général du Palais des congrès de Montréal. « Nous sommes honorés d’être une vitrine du savoir-faire des spécialistes automobiles de la métropole tout en permettant aux passionnés de se familiariser avec les options écologiques sur le marché », poursuit-il.

Un événement comme le Salon de l’Auto nécessite la quasi-totalité des espaces du Palais et comporte des défis logistiques intéressants. Durant le montage de l’événement, les équipes du Salon et du Palais doivent coordonner le déplacement de plus de 425 véhicules lourds aux 15 quais de chargement afin de recevoir le matériel des manufacturiers automobiles et des exposants, sans compter les 500 voitures et véhicules attendus au grand plaisir des visiteurs. Cette logistique s’ajuste et s’améliore à chaque édition du Salon depuis 2002. Les installations polyvalentes du Palais sont idéales pour cette exposition publique, puisqu’elles permettent le montage de kiosques d’envergure. D’ailleurs, plus de 700 points d’accrochage seront nécessaires pour suspendre les structures et les décors imposants!

Les différentes activités de montage des infrastructures nécessaires pour le Salon de l’auto débutent dès le 7 janvier pour se terminer le 30 janvier.

Un Salon électrisant!

Avis aux passionnés, cette 76e édition du Salon de l’Auto propose un nombre record de 42 voitures électriques exposées dans les différents espaces.

Autre nouveauté cette année : Le Générateur, une zone dédiée à la mobilité électrique, permettra aux visiteurs de se familiariser avec des produits et services de l’offre électrique.

Au sein de cet espace, sur la scène Hydro-Québec, un riche programme de conférences grand public est prévu et traitera de différents aspects de la mobilité électrique. Les visiteurs du Salon de l’Auto pourront assister gratuitement aux conférences scientifiques grand public du Centre Délic ainsi que de FLO, de CAA-Québec et d’Équiterre.

Une édition sous le signe de l’innovation

Plusieurs nouveautés se sont greffées à cette édition du Salon de l’Auto, dont la mystérieuse Boîte Noire, une salle prestigieuse dans laquelle les visiteurs pourront contempler deux des trois voitures les plus rapides au monde ainsi qu’une voiture exotique entièrement conçue au Québec. Le Garage, une version revisitée de la Zone Performance, ouvrira également ses portes aux adeptes de voitures modifiées.

Le programme complet est présenté sur le site du Salon de l’Auto de Montréal :
https://www.salonautomontreal.com.

Le Palais, accessible et pratique

Situé au cœur du centre-ville, le Palais des congrès est facile d’accès en voiture, en transport en commun ou à pied, notamment par son lien direct avec le métro et le réseau piétonnier de la ville. Le stationnement du Palais situé à l’angle des rues Chenneville et Viger permet d’accéder à l’exposition sans devoir sortir à l’extérieur, et des bornes de recharge publiques sont disponibles à proximité de l’établissement pour les propriétaires de voitures électriques. Les visiteurs du Salon de l’Auto pourront également découvrir les produits et services offerts en tout temps aux Galeries du Palais.

Le Palais des congrès de Montréal inaugure la première Table ronde de l’industrie des congrès

Le Palais des congrès de Montréal a mis sur pied la toute première Table ronde de l’industrie des congrès à Montréal. L’événement du 11 décembre dernier réunissait des directeurs généraux et des directeurs des ventes et du marketing d’hôtels membres de l’Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM) de même que des gestionnaires de Tourisme Montréal et du Palais des congrès de Montréal.

Ces acteurs économiques de premier plan de l’industrie du tourisme d’affaires ont partagé des données et réfléchi à de nouvelles avenues de collaboration pour permettre à Montréal de poursuivre sa croissance par l’accueil de congrès d’envergure.

« Face à la concurrence grandissante sur le marché des congrès, il est essentiel de collaborer étroitement avec tous nos partenaires de l’industrie pour confirmer la venue de plus en plus d’événements d’envergure. Non seulement ces congrès génèrent d’importantes retombées économiques et intellectuelles pour la métropole et le Québec, mais ils font rayonner les grands secteurs de notre économie et de nos universités », explique Robert Mercure, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal. « L’excellence de l’offre hôtelière montréalaise, l’excellente réputation de l’Office de tourisme et la qualité de l’offre et du service à la clientèle du Palais sont des atouts de grande valeur pour Montréal. Nous avons la ferme intention de poursuivre le travail de développement », poursuit-il.

Après s’être fait expliquer les tenants et aboutissants du modèle d’affaires du Palais et avoir pris connaissance de statistiques clés sur la confirmation de congrès internationaux, américains et canadiens, les participants ont été invités à partager leurs idées sur les façons de faire rayonner Montréal et de la rendre encore attirante au sein du marché des congrès.

« Nous sommes heureux que l’expertise des hôteliers de Montréal soit sollicitée et reconnue dans l’élaboration de stratégies pour faire de la ville une destination d’affaires encore plus importante », s’est réjouie Eve Paré, présidente-directrice générale de l’Association des hôtels du Grand Montréal. « Faire preuve d’unité est primordial pour assurer la compétitivité de la métropole à l’international », complète-t-elle.

« Tourisme Montréal est fière d'avoir collaboré à cette première table ronde et assure son engagement face à son succès. Lors de cette rencontre, il a été démontré que la transparence et la collaboration sont d’excellentes qualités qui rassemblent les partenaires touristiques. Nous avons tous un rôle à jouer dans le positionnement de Montréal et de son Palais des congrès en tête de liste pour tenir les congrès et événements d’envergures. », a affirmé Mylène Gagnon, Vice-présidente, Ventes et Services aux congrès de Tourisme Montréal.

Place au nouveau Comité Montréal Destination Affaires

Poursuivant la volonté de coordonner les efforts collectifs et d’assurer le déploiement d’actions concrètes pour stimuler le tourisme d’affaires dans la métropole, un nouveau comité appelé Montréal Destination Affaires a également vu le jour. Composé de représentants des plus grands hôtels de Montréal et d’intervenants de l’industrie comme le Palais des congrès de Montréal et Tourisme Montréal, ce comité tiendra des rencontres trimestrielles et permettra à tous de faire front commun pour favoriser la tenue d’événements d’envergure à Montréal.

Une rencontre qui reflète la nouvelle vision du Palais

Formule gagnante facilitant le partage d’informations, la Table ronde de l’industrie des congrès promet de devenir un rendez-vous pour l’industrie. Cette volonté de travailler étroitement avec la communauté montréalaise s’ancre dans la nouvelle vision du Palais de demain de M. Robert Mercure, dont les participants à l’événement du 11 décembre dernier ont pu prendre connaissance. Déterminé à devenir un vecteur de la créativité montréalaise, le Palais des congrès souhaite devenir une vitrine pour les scientifiques et les créatifs d’ici tout en permettant aux Montréalaises et aux Montréalais de se réapproprier le lieu. Le nouveau président-directeur général et son équipe travaillent avec enthousiasme à développer de nouvelles avenues qui contribueront à positionner le Palais au cœur du développement du centre des congrès de l’avenir.

Trois membres de la communauté scientifique reçoivent un prix pour leur implication dans l'organisation d'un congrès international

Le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion et le président du Club des Ambassadeurs du Palais des congrès de Montréal, Hany Moustapha ont dévoilé les lauréats du concours Soutien à l’organisation de congrès internationaux du Club des Ambassadeurs du Palais des congrès de Montréal et des Fonds de recherche du Québec qui reconnait le travail des chercheuses et des chercheurs s’étant investis dans l’organisation de congrès scientifiques internationaux. Les trois prix ont été décernés à :

  • Denis deBlois de l’Université de Montréal
    7th FIP Pharmaceutical Sciences World Congress
  • Pierrette Gaudreau de l’Université de Montréal
    12e Congrès International Francophone de Gériatrie et Gérontologie
  • François Mathieu-Potvin de l’Université Laval
    25e Congrès International du Froid (ICR2019)

De gauche à droite : Hany Moustapha, Ted Kantrowitz (représentant François Mathieu-Potvin),
Pierrette Gaudreau, Denis deBlois, Rémi Quirion

« Travailler en partenariat avec les FRQ permet à Montréal de profiter d’importantes retombées économiques et intellectuelles. En jumelant nos efforts et en reconnaissant le travail des gens qui ont activement contribué à organiser un congrès scientifique international dans la métropole, nous veillons à ce que celle-ci demeure au sommet du palmarès des villes qui accueillent le plus de congrès internationaux dans les Amériques. » affirme Robert Mercure, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal.

Un forum sur l'équité, la diversité et l'inclusion

La cérémonie s’est déroulée dans le cadre du forum d’échange annuel organisé par les Fonds de recherche du Québec (FRQ) en collaboration avec le Palais des congrès de Montréal. Intitulée La diversité des voix : une plus-value dans les congrès scientifique?, la quatrième édition du forum, qui a réuni près de 70 participants, a exploré les questions d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI) dans l’organisation de grands congrès scientifiques internationaux ainsi que les moyens d’action pour y parvenir.

« L’application des principes d’EDI dans l’ensemble des activités de recherche, dont la diffusion, est une préoccupation pour les FRQ. Les congrès scientifiques sont des activités importantes pour les chercheurs et chercheuses, car ils stimulent et favorisent le réseautage, les échanges d’idées, les carrières scientifiques et la diffusion des connaissances. Ce sont de plus des occasions de présenter et de parler des bonnes pratiques en recherche. » a pour sa part déclaré Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec.

 

À propos du Palais des congrès de Montréal

 Détenteur de la plus importante certification de l'industrie en normes de qualité, le Palais des congrès de Montréal a pour mission de solliciter et d'accueillir des congrès, des expositions, des conférences, des réunions et d'autres événements. Il génère d'importantes recettes touristiques et intellectuelles pour Montréal et le Québec tout en contribuant au rayonnement international de Montréal, la ville qui accueille le plus d'événements internationaux dans les Amériques. Pour en savoir plus, visitez congresmtl.com.

À propos des Fonds de recherche du Québec

 Relevant du ministre de l'Économie et de l'Innovation, les Fonds de recherche du Québec ont pour mission d'assurer le développement stratégique et cohérent de la recherche québécoise et de la soutenir financièrement, d'appuyer la formation des chercheuses et des chercheurs, d'établir les partenariats nécessaires à la réalisation de leur mission et de promouvoir et soutenir la mobilisation des connaissances. Consultez nos sites Web : FRQSC, FRQS, FRQNT.

Le Palais des congrès de Montréal honore 18 Ambassadeurs ayant généré plus de 73 M$ en retombées économiques

Le Palais des congrès de Montréal a célébré la précieuse collaboration de 18 Ambassadeurs dans la confirmation de 12 congrès internationaux à Montréal à l’occasion du Gala Reconnaissance qui s’est tenu le 8 novembre dernier. Ces événements majeurs représentent des retombées économiques de plus de 73 millions de dollars pour Montréal et le Québec et attireront plus de 32 000 congressistes dans la métropole. « Montréal est la ville qui accueille le plus d’événements internationaux dans les Amériques, un honneur grandement attribuable à l’engagement des Ambassadeurs déterminés à faire rayonner la métropole et leurs sciences aux quatre coins du monde » mentionne Robert Mercure, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal. « Le Gala Reconnaissance souligne l’apport indéniable des Ambassadeurs, mais aussi ceux de nos partenaires de l‘industrie, notamment Tourisme Montréal et l’Association des hôteliers du grand Montréal » complète-il.

« Depuis plus de trente ans, les Ambassadeurs de ce Club ont contribué à faire de Montréal la ville qui accueille le plus grand nombre d’événements internationaux en Amérique. Dans ses rangs se trouvent des citoyens engagés qui, grâce à leurs efforts pour attirer des milliers de congressistes à Montréal, permettent au Québec de profiter d’une belle vitrine auprès des clientèles internationales », a souligné la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx.

327 membres influents
Le Gala Reconnaissance met en lumière le travail exceptionnel de femmes et d’hommes dynamiques et influents qui, en plus de leurs activités professionnelles habituelles, participent activement à la confirmation d’un congrès international à Montréal, au Palais. Cette année, 16 nouvelles personnalités se sont jointes au Club des Ambassadeurs alors que deux sommités ont fait honneur à leur statut d’Ambassadeur Émérite avec la confirmation d’un deuxième congrès international pour Professeur Fabrice Labeau et d’un troisième congrès pour Professeur Hany Moustapha, également président du Club. « Depuis 1985, la passion des 327 membres du Club a permis de confirmer près de 250 événements d’envergure qui ont généré 1,1 milliard de dollars en retombées économiques pour la métropole et la province en plus de retombées intellectuelles majeures » s’enthousiasme Professeur Hany Moustapha, président du Club des Ambassadeurs.

Les Ambassadeurs accrédités en 2018

  • Professeure Shirley Lehnert et professeur Jan Seuntjens
    17th International Congress on Radiation Research – ICRR 2023, septembre 2023
  • Professeur James J. Clark
    18th International Conference on Computer Vision – ICCV 2021, octobre 2021
  • Professeure Joelle Pineau et professeure Doina Precup
    30th International Joint Conference on Artificial Intelligence – IJCAI 2021, juillet 2021
  • Professeure Yola Moride
    33rd International Conference on Pharmacoepidemiology & Therapeutic Risk Management, août 2017
  • Professeur Wahab Almuhtadi et monsieur Ibrahim J. Gedeon
    42nd IEEE International Conference on Communications – ICC 2021, juin 2021
  • Professeur Denis deBlois et professeure Lyne Lalonde
    7th FIP Pharmaceutical Sciences World Congress, mai 2020
  • Professeur Ali Hafez
    9th International Congress on Glaucoma Surgery – ICGS 2018, septembre 2018
  • Professeur Hany Moustapha, Ambassadeur émérite
    Global Power & Propulsion Society Conference, GPPS 2018, mai 2018
  • Professeur Karim Benyekhlef et professeur Fabien Gélinas
    21st Annual General Meeting – Internet Corporation for Assigned Names and Numbers - ICANN66, novembre 2019
  • Professeur Fabrice Labeau, Ambassadeur émérite
    IEEE SENSORS 2019 – The 18th IEEE Conference on Sensors, octobre 2019
  • Monsieur Dominic Bruneau
    World Robot Olympiad – WRO 2020, novembre 2020
  • Docteure Susan Kahn et docteur Marc Rodger
    XXXI ISTH Congress with 69th Annual SSC Meeting – International Society on Thrombosis and Haemostasis, juin 2023

La relève de la recherche récompensée
Lors de la soirée, trois chercheuses primées dans le cadre des prix « Relève étoile » des Fonds de recherche du Québec ont été honorées, soit Catherine Bélanger, Maude Brunet et Kha Han Lisa Dang. Ce concours permet de reconnaître l’excellence des recherches réalisées par des chercheurs en plus d’encourager les carrières dans le domaine au sein des établissements universitaires québécois.

L’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail a aussi souligné le travail de Franck Sgard et de Jérémie Voix, récipiendaires de la première édition du prix IRSST – Club des Ambassadeurs, pour la confirmation du congrès The 26th International Congress on Sound and Vibration – ICSV26 qui s’est tenu à Montréal.

 Une soirée d’exception pour les 35 ans du Palais
Animée par Pierre Chastenay, la soirée mettait également en vedette Capital Traiteur de même que les sept grands hôtels de la métropole : Delta Montréal par Marriott, Fairmont Le Reine Elizabeth, Marriott Château Champlain, le Westin Montréal, Centre Sheraton Montréal, InterContinental Montréal et Hyatt Regency Montréal. Réalisé par le Palais des congrès, le Gala Reconnaissance 2018 a été rendu possible notamment grâce à la participation remarquable de Freeman audiovisuel Canada :

« Chef de file canadien en matière d’innovation technologique, Freeman audiovisuel Canada est fier d’agir à nouveau cette année à titre de partenaire majeur de cet événement exceptionnel qui vise à souligner l’importante contribution des Ambassadeurs » mentionne Bernard Carignan, directeur exécutif – Est du Canada.

Le travail de réalisation de son partenaire Idées au cube a également contribué au succès de la soirée :

« C'est avec fierté qu'Idées au cube met sa créativité et son savoir-faire au service de cet événement incontournable. Cette année, notre équipe s'est mise au défi de mettre en valeur des éléments architecturaux du Palais afin de mettre en scène le contenu de façon vivante et inventive et de créer ainsi un événement d'exception » explique Nathalie Gélinas, productrice.

Une place au développement durable
En collaboration avec GDI, le Palais des congrès est fier d’avoir à nouveau donné une deuxième vie aux fleurs utilisées pour l’événement en les offrant aux résidents du Centre d’hébergement Manoir-de-l’Âge-d’Or. Une façon originale de faire des heureux tout en contribuant au volet social du développement durable déjà bien intégré au sein de la Société!

 Pour tous les détails sur l’événement, consultez congresmtl.com/gala.

Le Palais des congrès de Montréal : parmi les meilleurs centres de congrès au monde

Le Palais des congrès de Montréal s’est vu remettre une distinction internationale à Londres lors de la remise de l’Apex Award, le 3 juillet dernier. Le Palais a pris la 2e place pour le prestigieux prix Reconnaissance de la plus haute performance en satisfaction de la clientèle au monde en présentant un pointage exceptionnel.

L’AIPC Apex Award récompense le centre de congrès du monde ayant obtenu la plus haute note pour la qualité du service offert. S’étant récemment vu accorder la certification Gold Quality Standard par l’AIPC, le Palais des congrès de Montréal fait maintenant partie d’un groupe très réduit de centres de congrès qui détiennent à la fois cette certification et se sont distingués comme finalistes pour l’AIPC Apex Award, qui reconnaît la qualité de leurs services à la clientèle. « Nous sommes très fiers de recevoir cette distinction qui reflète bien la passion de nos équipes pour la satisfaction de nos clients », déclare Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal. « Le savoir-faire de nos employés, jumelé à l’excellente qualité de notre offre, permet d’offrir ce qu’il y a de mieux à notre clientèle et nous avons la ferme intention de continuer de surpasser ses attentes », ajoute-t-il.

AIPC Apex Award
Le prix AIPC Apex Award est décerné tous les deux ans au centre de congrès qui s’est illustré au chapitre de la qualité du service à la clientèle. Le gagnant et les deux finalistes sont déterminés par la clientèle qui doit répondre à un sondage exhaustif couvrant un large spectre de prestation de services. Une évaluation complémentaire de la firme Ipsos permet d’analyser la qualité de la gestion de projets et des offres alimentaires et techniques.

Montréal accueille plus de congrès internationaux que toute autre ville des Amériques

Montréal prend le premier rang des villes ayant accueilli le plus de congrès internationaux dans les Amériques, selon le prestigieux classement de l’Union des Associations Internationales (UAI) de 2017. En effet, la métropole québécoise surpasse des destinations telles que Washington, New York, Chicago, Buenos Aires et Toronto en accueillant 149 de ces événements ; un record historique qui dépasse celui établi en 2005 avec l’accueil de 108 événements. Ce résultat est d’autant plus impressionnant qu’il correspond à près de deux fois et demie le nombre de congrès accueillis par la destination au second rang.
 
Classement 2017 – Union des Associations Internationales

Rang dans les Amériques Ville Nombre d’événements
1 Montréal 149
2 Washington 62
3 New York 57
4 Buenos Aires 34
5 Toronto 27

 

Globalement, Montréal a accueilli 61 % de tous les événements internationaux tenus au Canada. Cette donnée reflète bien la notoriété de notre métropole sur ce marché d’importance qui génère des retombées économiques majeures pour Montréal et tout le Québec. La destination prend ainsi la 15e position mondiale.

« L’excellent travail réalisé par les équipes du Palais et ses Ambassadeurs, nos partenaires, notamment les Fonds de recherche du Québec, l’IRSST, Montréal InVivo, les universités, l’industrie hôtelière et la Ville de Montréal, porte des fruits et entraîne des résultats exceptionnels. Ce développement stratégique jumelé au très bon travail de mise en marché de la destination par Tourisme Montréal assure à notre métropole une position privilégiée parmi les grandes villes mondiales d’accueil de congrès internationaux », souligne Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal. « Être au cœur des grands événements qui façonnent le Québec de demain et qui le font rayonner partout dans le monde est un privilège qui passionne toute l’équipe du Palais », ajoute-t-il.

« Le tourisme d’affaires est un marché lucratif important pour l’économie de Montréal puisqu’il génère des retombées économiques et touristiques majeures. L’année 2017 a été une année record pour ce qui est des congrès, réunions d’affaires et événements sportifs. Nous attirons chaque année des milliers de congressistes de plus en plus satisfaits de leur expérience. Ce classement reconfirme notre position de chef de file de l’industrie touristique en Amérique. Preuve que nous devons poursuivre notre collaboration pour offrir une expérience unique de la métropole », affirme Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

Fondée en 1907 par le prix Nobel Henri La Fontaine et Paul Otlet, l’UAI publie ce classement mondial à partir d’une base de données de plus de 68 000 organisations dans 300 pays et territoires.

Au sommet d’un autre important classement international
L’International Congress and Convention Association (ICCA) positionne aussi Montréal parmi les principales villes du monde pour l’accueil d’événements internationaux. Classée 1re en Amérique du Nord et au 2e rang des Amériques derrière Buenos Aires, la métropole fait bonne figure dans ce palmarès issu d’une base de données regroupant plus de 12 000 événements qui font alterner la tenue de leurs congrès dans un minimum de trois pays différents.

Record historique, les 96 événements montréalais retenus par ICCA en 2017 correspondent à une hausse de 26 % par rapport au record précédent établi en 2016. Depuis 2002, Montréal s’est retrouvée à 10 occasions au sommet du classement nord-américain.

À propos de Tourisme Montréal
Tourisme Montréal est un organisme privé sans but lucratif qui a pour mission de positionner la métropole parmi les destinations de calibre international auprès des différents marchés du tourisme d’agrément et d’affaires. À ce titre, l’organisme pilote le déploiement de stratégies d’accueil innovantes tournées vers un double objectif : assurer une expérience de qualité aux visiteurs et maximiser les retombées économiques du tourisme. Fédérant plus de 800 professionnels du tourisme, Tourisme Montréal joue un rôle prépondérant dans la gestion et le développement de l’offre touristique montréalaise, ce qui l’amène à se prononcer sur les enjeux du développement économique, urbain et culturel de la métropole. Pour plus d’information, visitez le site www.mtl.org.

Les Olympiades internationales des robots se tiendront au Palais des congrès de Montréal en 2020

Du 13 au 15 novembre 2020, le Palais des congrès de Montréal sera l’hôte de la finale internationale de la World Robot Olympiad (WRO). Cet événement, organisé par Zone01, attirera à Montréal 2000 participants dans le cadre d’activités qui génèreront 1 818 000 $ en recettes touristiques pour Montréal et le Québec. Cette compétition internationale rassemble des étudiants de plus de 60 pays âgés de 7 à 25 ans. Chaque année, plus de 20 000 équipes des quatre coins du monde construisent des robots et tentent de relever les défis WRO afin de se qualifier pour représenter leur pays à la finale internationale.
« Nous sommes privilégiés d’accueillir ces jeunes créateurs à l’avenir prometteur et de participer activement à ce rassemblement qui exprime bien l’importance du développement de la robotique et de l’intelligence artificielle à Montréal. Ces retombées intellectuelles profiteront aux étudiants, aux chercheurs, aux universités et aux passionnés de la technologie », affirme Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal.

L’implication essentielle de gens influents et dynamiques d’ici
Cette candidature internationale coordonnée par Andrée-Anne Sauvageau du Palais de congrès de Montréal et soutenue financièrement par Tourisme Montréal, a été présentée lors du dernier congrès tenu au Costa Rica. La participation de Dominic Bruneau, diplômé de l’École Polytechnique et de HEC Montréal, a été déterminante dans la confirmation de cet événement d’envergure. M. Bruneau a œuvré pendant plusieurs années en développement de systèmes de vision artificielle pour des applications industrielles en plus de participer à plusieurs clubs de robotique et à l’établissement de Zone01 en tant qu’organisateur national de la WRO au Canada. « Je m’implique dans les compétitions locales et internationales afin d’offrir aux jeunes la possibilité d'élargir leurs horizons à travers l'exploration de systèmes robotiques. Ils sont nos futurs scientifiques, ingénieurs, fabricants et inventeurs et j’aime voir l’étincelle qui brille dans leur regard lorsqu’ils créent et programment des robots », affirme-t-il.

Métropole réputée en intelligence artificielle et en robotique
Plaque tournante en intelligence artificielle (IA), Montréal est l’hôte du plus grand et plus prestigieux groupe de chercheurs en apprentissage profond au monde (MILA)1. Elle compte 11 institutions d’enseignement supérieur et 91 000 travailleurs qualifiés en technologies de l’information et de la communication (TIC), ce qui en fait la ville par excellence pour accueillir la WRO. L’organisation Robocup a d’ailleurs tenu sa récente compétition internationale au Palais des congrès de Montréal en juin 2018 tandis que le 30th International Joint Conference on Artificial Intelligence et l’International Conference on Computer Vision se tiendront en 2021 et le ICRA - IEEE International Conference on Robotics and Automation en 2019.

Ville de congrès
Montréal est la ville qui accueille le plus grand nombre d’événements internationaux dans les Amériques, selon le classement de l’Union des Associations Internationales. Finaliste au prix du Meilleur centre de congrès au monde (AIPC) et détenteur de la plus importante certification de l’industrie en normes de qualité, le Palais des congrès de Montréal compte sur l’engagement des sommités de différents secteurs et leur apporte son expérience et son soutien, favorisant ainsi le rayonnement international d’une industrie en constante évolution.

À propos du Palais des congrès de Montréal
Le Palais des congrès de Montréal a pour mission de solliciter et d’accueillir des congrès, des expositions, des conférences, des réunions et d'autres événements, et génère d’importantes recettes touristiques et intellectuelles pour Montréal et le Québec tout en contribuant au rayonnement de Montréal à titre de destination de premier plan.

À propos de Zone01
Zone01 est un organisme à but non lucratif qui fait la promotion des sciences, de la technologie, du génie et des mathématiques auprès des jeunes en soutenant l'intégration de la robotique pédagogique en classe et en organisant des compétitions de robots au Canada.

À propos de WRO
Fondée en 2004, l’Association de la World Robot Olympiad Association est une organisation à but non lucratif qui organise un concours mondial dédié à la science, à la technologie et à l'éducation. Tous les revenus de commandites et de frais d’inscription sont investis dans l’exécution de sa mission de promotion de la robotique au sein de l’enseignement des sciences, de la technologie, du génie et des mathématiques dans le monde entier.

1 Montréal International

Montréal et le Palais des congrès seront les hôtes d’un important congrès en hématologie en 2023

Montréal, le 20 juin 2018 — Les équipes du Palais des congrès de Montréal et de Tourisme Montréal se réjouissent d’avoir remporté la candidature de la tenue du congrès international de l’ISTH 2023 Annual Congress en 2023, un événement majeur de l’International Society on Thrombosis and Haemostasis. Grâce au travail des deux partenaires et au soutien d’acteurs clés des sciences de la vie, près de 8 000 délégués internationaux convergeront vers Montréal, ce qui se traduira par 22 400 nuitées dans les hôtels montréalais et des recettes touristiques majeures de plus de 21 500 000 $.

Cette candidature a fait l’objet d’un soutien important de la communauté scientifique. Dre Susan Kahn et Dr Marc Rodger, codirecteurs de CanVECTOR, le Réseau canadien de recherche clinique sur la thromboembolie veineuse, ont proposé un programme scientifique axé sur le développement de la relève qui a ravi les dirigeants de cette association internationale qui compte aujourd’hui plus de 4 000 membres provenant de 94 pays. « La détermination, l’engagement et le dynamisme de Tourisme Montréal pour que notre congrès international soit un franc succès ont été des éléments déterminants dans notre décision, tout comme la grande qualité des installations et l’accompagnement des professionnels du Palais des congrès de Montréal », mentionne Lisa Astorga, directrice des congrès de l’ISTH.

« L’engagement des chercheurs est inestimable dans la confirmation d’un congrès international à Montréal. Ces scientifiques démontrent aux décideurs internationaux responsables du choix de la destination de leur prochain congrès, la volonté, le dynamisme et le soutien des secteurs économiques de la métropole pour la tenue de ces événements aux impacts importants pour notre métropole. En travaillant en étroite collaboration à la confirmation de congrès, les universités, les décideurs de cette grappe économique d’importance et le Palais des congrès permettent de générer des retombées économiques et intellectuelles pour Montréal et le Québec », affirme Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal.

« La synergie et le travail d’équipe des partenaires ont mené à ce succès! Bravo à tous. Cet événement international est un excellent gain pour le positionnement de la métropole comme importante ville de congrès à l’international, en plus de son expertise en sciences de la vie. L’équipe du ISTH et les chercheurs peuvent compter sur notre collaboration pour assurer le succès de leur congrès », affirme Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

L’engagement essentiel de sommités
Dre Kahn est la fondatrice et directrice du Centre d’excellence en thrombose et anticoagulation de l’Hôpital général juif de Montréal. Elle est également professeure au Département de médecine de l’Université McGill où elle est directrice du programme de spécialisation relative à la thrombose. Elle gère également une chaire de recherche canadienne en thrombose veineuse. Professeur titulaire au Département de médecine de l’Université d’Ottawa, Dr Rodger est titulaire d’une chaire de recherche clinique à la Faculté de médecine en thrombose veineuse et en thrombophilie et détenteur d’une bourse de recherche de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada.

Métropole réputée en sciences de la vie
Avec plus de 600 organisations œuvrant dans le secteur pharmaceutique et la santé, le Grand Montréal est le plus grand laboratoire du Canada. Au 7e rang des 20 plus grandes villes nord-américaines pour la concentration de l’emploi, on y dénombre 600 établissements, dont 150 organismes de recherche publics et universitaires1. La candidature du ISTH 2023 Annual Congress a été soutenue notamment par la Société des sciences vasculaires du Québec, Thrombose Canada et la Société canadienne d’hématologie.

Ville de congrès
Montréal est la ville qui accueille le plus grand nombre d’événements internationaux dans les Amériques, selon le classement publié par l’Union des Associations Internationale. Finaliste au prix du Meilleur centre de congrès au monde (AIPC) et détenteur de la plus importante certification de l’industrie en normes de qualité, le Palais des congrès de Montréal compte sur l’engagement des sommités de différents secteurs et leur apporte son expérience et son soutien, favorisant ainsi le rayonnement de la métropole québécoise dans les milieux scientifiques internationaux.

À propos du Palais des congrès de Montréal
Le Palais des congrès de Montréal a pour mission de solliciter et d’accueillir des congrès, des expositions, des conférences, des réunions et d’autres événements et génère d’importantes recettes touristiques et intellectuelles pour Montréal et le Québec tout en contribuant au rayonnement de Montréal à titre de destination de premier plan.

À propos de Tourisme Montréal
Tourisme Montréal est un organisme privé sans but lucratif qui a pour mission de positionner la métropole parmi les destinations de calibre international auprès des différents marchés du tourisme d’agrément et d’affaires. À ce titre, l’organisme pilote le déploiement de stratégies d’accueil innovantes tournées vers un double objectif : assurer une expérience de qualité aux visiteurs et maximiser les retombées économiques du tourisme. Fédérant plus de 800 professionnels du tourisme, Tourisme Montréal joue un rôle prépondérant dans la gestion et le développement de l’offre touristique montréalaise, ce qui l’amène à se prononcer sur les enjeux du développement économique, urbain et culturel de la métropole.
Pour plus d’information, visitez le site www.mtl.org.

1 Montréal International

Le directeur général du Fairmont Le Château Frontenac devient président-directeur général du Palais des congrès de Montréal

Le conseil des ministres a confirmé la nomination de Monsieur Robert Jacques Mercure au poste de président-directeur général du Palais des congrès de Montréal lors de sa séance du 13 juin dernier.

Figure bien connue de l’industrie du tourisme international, M. Mercure a un parcours impressionnant en hôtellerie et a su faire sa marque dans les différents établissements où il a œuvré. Ses connaissances en finance l’ont d’abord mené au groupe Sheraton, à Washington (DC), et à Savannah en Géorgie. Entrepreneur, il a ensuite exploité son propre restaurant durant près de 20 ans au New Hampshire.

Titulaire d’un baccalauréat en économie et en finance de l’Université du New Hampshire - Whittemore School of Business and Economics - et détenteur d’un certificat en gestion d’activité hôtelière de la Cornell Université de New York, M. Mercure s’est joint à l’équipe de l’Intercontinental de Montréal en 1995 à titre de Directeur de la restauration. Il a ensuite poursuivi sa carrière au prestigieux groupe Fairmont Hotels & Resort où il a œuvré comme directeur de la restauration au Fairmont Royal York de Toronto et comme directeur des hôtels Fairmont Le Reine Élizabeth de Montréal et Fairmont Monte-Carlo. En 2007, il été nommé directeur général du Fairmont Le Château Frontenac de Québec, poste qu’il occupe actuellement. L’établissement a d’ailleurs été nommé Hôtel Fairmont de l’année 2017pour sa performance financière, la satisfaction de la clientèle, l’engagement des employés, les standards de performance et les parts de marché. La récente tenue du G7 aura été un projet majeur pour ce professionnel de l’hôtellerie.

Choisi à la suite d’un rigoureux processus de sélection, le conseil d’administration a recommandé M. Mercure au gouvernement du Québec qui a accepté la proposition. « Je suis fier du travail réalisé par les membres du conseil dans ce dossier d’importance et souhaite bon succès à M. Mercure » mentionne Claude Liboiron, président du conseil d’administration du Palais des congrès.

Le président du conseil souligne au passage la contribution du président-directeur général actuel du Palais en mentionnant « Nous ne pouvons passer sous silence le travail exceptionnel accompli durant les quatre dernières années par M. Raymond Larivée. En collaboration avec l’équipe de direction et l’ensemble des employés, il aura mis en place un modèle d’affaires qui a permis à la Société d’atteindre des sommets inégalés dont une performance financière historique » . L’obtention de la plus haute certification en qualité remise par l’Association Internationale des Palais de Congrès, l’atteinte d’un taux record de satisfaction de la clientèle et des legs durables auront été déterminants dans l’évolution du Palais durant son passage. M. Larivée se concentrera sur ses projets de retraite dès le 4 septembre prochain, date de l'entrée en fonction de Robert Jacques Mercure.

Une performance historique pour le Palais des congrès de Montréal

Bilan annuel positif pour le chef de file montréalais en tourisme d’affaires

Le Palais des congrès de Montréal a connu une année très achalandée en accueillant 360 événements; un nombre qui se situe tout près du record historique de la Société. Ce résultat correspond à une hausse de 8 % par rapport à la même période l’an dernier. Ces activités ont généré plus de 181 M$ en recettes touristiques pour Montréal et le Québec et attiré 835 000 congressistes et participants dans la métropole et ce malgré l’annulation de dernière minute de deux importants événements dont les Jeux mondiaux des policiers et pompiers. D’ailleurs, l’achalandage moyen des congrès tenus a atteint près de 3 000 personnes, soit une hausse de près de 10 % par rapport à la moyenne des 5 années précédentes. Un résultat qui exprime bien l’intérêt des congressistes venus des quatre coins du monde pour vivre une expérience professionnelle à Montréal.

Au chapitre du nombre d’événements confirmés cette année par l’équipe du Développement des affaires et qui se tiendront dans les prochains mois et années, notons une hausse importante de 17 % si l’on compare avec 2016-17. Globalement, 388 événements se sont confirmés pour le futur, soit un nombre de congressistes et participants estimé à 1,1 million qui généreront près de 235 M$ en recettes touristiques. Plusieurs congrès ont été confirmés grâce à la collaboration de partenaires de la métropole, notamment Tourisme Montréal.

« 2017-18 est sans contredit une très bonne année pour le Palais, qui a fracassé plusieurs records dont le taux de satisfaction de la clientèle, les résultats des revenus autonomes, l’achalandage moyen aux congrès, etc. », a déclaré Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal. « Notre métropole accueille plus de congrès internationaux que toute autre ville en Amérique du Nord et nous avons la ferme intention de continuer de participer activement à ce résultat positif pour notre province », ajoute-t-il.

Un marché local dynamique
Tout en accueillant un nombre habituel de congrès au cours de l’année, le Palais a tenu un total de 270 événements de courte durée, comme les conférences, réunions et galas; une augmentation de 15 % par rapport à l’an dernier. Au total, plus de 176 000 personnes se sont réunies au Palais pour ces événements spéciaux; un résultat qui correspond à une hausse de 14 % par rapport à 2016-17.

Accueil de congrès d’envergure
L’année 2017-2018 a également été marquée par l’accueil de 36 congrès nationaux et internationaux dont plusieurs de grande envergure.

Quelques congrès d’envergure tenus
en 2017-18
Nombre de délégués Recettes touristiques
Sommet mondial sur les transports publics (UITP) 2 500 4,6 M$
American Sociological Association Annual Meeting 5 500 10,7 M$
URSI XXXIInd General Assembly and Scientific Symposium, International Union of Radio Science   1 400 5,8 M$
Intelligent Transportation Society of America World Congress (ITS) 6 000 15,7 M$
Family Medicine Forum 2017 3 400 7,3 M$

 

Congrès tenus confirmés avec l’aide d’Ambassadeurs
Parmi les congrès tenus en 2017-18, plusieurs ont été confirmés grâce à la collaboration de membres du Club des Ambassadeurs :

Congrès Ambassadeur(s) Nombre de délégués Recettes touristiques
Sommet mondial sur les transports publics (UITP) Carl Desrosiers, Nicolas Girard et Michel Labrecque 2 500 4,6 M$
12th Metropolis World Congress Denis Coderre 800 1,4 M$
URSI XXXIInd General Assembly and Scientific Symposium, International Union of Radio Science Fabrice Labeau 1 400 5,8 M$
Congrès des Amériques sur l'éducation internationale Francis Brown 450 1 M$
Sommet Mondial du Design - Montréal Sheila Copps et Alain Dufour 1 500 6,2 M$
Intelligent Transportation Society of America World Congress (ITS) Claude Carette et Michael de Santis 6 000 15,7 M$

 

Une clientèle satisfaite
L’équipe du Palais des congrès, en collaboration avec ses fournisseurs officiels et exclusifs, a gardé le cap sur la satisfaction de sa clientèle. Les efforts ont porté leurs fruits avec l’atteinte d’un taux de satisfaction global de près de 90 %, un record historique qui s’explique par le formidable travail des équipes du Palais et l’excellente collaboration des partenaires suivants : Capital Traiteur, Freeman Canada et GES.

Des revenus autonomes en croissance
Société d’État du gouvernement du Québec, le Palais a mis en place plusieurs nouvelles stratégies afin accroître ses revenus autonomes au cours des dernières années. La créativité et la passion de l’ensemble des employés ont permis d’atteindre un résultat remarquable; un record historique pour le Palais qui a ouvert ses portes en 1982.

Ville de congrès
Montréal est la ville qui accueille le plus grand nombre d’événements internationaux en Amérique du Nord, selon le classement publié par l’International Congress and Convention Association. Finaliste au prix du Meilleur centre de congrès au monde (AIPC) en 2018 et détenteur de la plus importante certification de l’industrie en normes de qualité, le Palais des congrès de Montréal possède tous les atouts nécessaires pour recevoir des congrès d’envergure avec le professionnalisme et la créativité qui caractérisent la métropole. Récipiendaire du APEX Innovation Award en 2017, le Palais demeure une référence dans l’industrie et ce depuis maintenant 35 ans.