Le Palais des congrès de Montréal : parmi les meilleurs centres de congrès au monde

Le Palais des congrès de Montréal s’est vu remettre une distinction internationale à Londres lors de la remise de l’Apex Award, le 3 juillet dernier. Le Palais a pris la 2e place pour le prestigieux prix Reconnaissance de la plus haute performance en satisfaction de la clientèle au monde en présentant un pointage exceptionnel.

L’AIPC Apex Award récompense le centre de congrès du monde ayant obtenu la plus haute note pour la qualité du service offert. S’étant récemment vu accorder la certification Gold Quality Standard par l’AIPC, le Palais des congrès de Montréal fait maintenant partie d’un groupe très réduit de centres de congrès qui détiennent à la fois cette certification et se sont distingués comme finalistes pour l’AIPC Apex Award, qui reconnaît la qualité de leurs services à la clientèle. « Nous sommes très fiers de recevoir cette distinction qui reflète bien la passion de nos équipes pour la satisfaction de nos clients », déclare Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal. « Le savoir-faire de nos employés, jumelé à l’excellente qualité de notre offre, permet d’offrir ce qu’il y a de mieux à notre clientèle et nous avons la ferme intention de continuer de surpasser ses attentes », ajoute-t-il.

AIPC Apex Award
Le prix AIPC Apex Award est décerné tous les deux ans au centre de congrès qui s’est illustré au chapitre de la qualité du service à la clientèle. Le gagnant et les deux finalistes sont déterminés par la clientèle qui doit répondre à un sondage exhaustif couvrant un large spectre de prestation de services. Une évaluation complémentaire de la firme Ipsos permet d’analyser la qualité de la gestion de projets et des offres alimentaires et techniques.

Montréal accueille plus de congrès internationaux que toute autre ville des Amériques

Montréal prend le premier rang des villes ayant accueilli le plus de congrès internationaux dans les Amériques, selon le prestigieux classement de l’Union des Associations Internationales (UAI) de 2017. En effet, la métropole québécoise surpasse des destinations telles que Washington, New York, Chicago, Buenos Aires et Toronto en accueillant 149 de ces événements ; un record historique qui dépasse celui établi en 2005 avec l’accueil de 108 événements. Ce résultat est d’autant plus impressionnant qu’il correspond à près de deux fois et demie le nombre de congrès accueillis par la destination au second rang.
 
Classement 2017 – Union des Associations Internationales

Rang dans les Amériques Ville Nombre d’événements
1 Montréal 149
2 Washington 62
3 New York 57
4 Buenos Aires 34
5 Toronto 27

 

Globalement, Montréal a accueilli 61 % de tous les événements internationaux tenus au Canada. Cette donnée reflète bien la notoriété de notre métropole sur ce marché d’importance qui génère des retombées économiques majeures pour Montréal et tout le Québec. La destination prend ainsi la 15e position mondiale.

« L’excellent travail réalisé par les équipes du Palais et ses Ambassadeurs, nos partenaires, notamment les Fonds de recherche du Québec, l’IRSST, Montréal InVivo, les universités, l’industrie hôtelière et la Ville de Montréal, porte des fruits et entraîne des résultats exceptionnels. Ce développement stratégique jumelé au très bon travail de mise en marché de la destination par Tourisme Montréal assure à notre métropole une position privilégiée parmi les grandes villes mondiales d’accueil de congrès internationaux », souligne Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal. « Être au cœur des grands événements qui façonnent le Québec de demain et qui le font rayonner partout dans le monde est un privilège qui passionne toute l’équipe du Palais », ajoute-t-il.

« Le tourisme d’affaires est un marché lucratif important pour l’économie de Montréal puisqu’il génère des retombées économiques et touristiques majeures. L’année 2017 a été une année record pour ce qui est des congrès, réunions d’affaires et événements sportifs. Nous attirons chaque année des milliers de congressistes de plus en plus satisfaits de leur expérience. Ce classement reconfirme notre position de chef de file de l’industrie touristique en Amérique. Preuve que nous devons poursuivre notre collaboration pour offrir une expérience unique de la métropole », affirme Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

Fondée en 1907 par le prix Nobel Henri La Fontaine et Paul Otlet, l’UAI publie ce classement mondial à partir d’une base de données de plus de 68 000 organisations dans 300 pays et territoires.

Au sommet d’un autre important classement international
L’International Congress and Convention Association (ICCA) positionne aussi Montréal parmi les principales villes du monde pour l’accueil d’événements internationaux. Classée 1re en Amérique du Nord et au 2e rang des Amériques derrière Buenos Aires, la métropole fait bonne figure dans ce palmarès issu d’une base de données regroupant plus de 12 000 événements qui font alterner la tenue de leurs congrès dans un minimum de trois pays différents.

Record historique, les 96 événements montréalais retenus par ICCA en 2017 correspondent à une hausse de 26 % par rapport au record précédent établi en 2016. Depuis 2002, Montréal s’est retrouvée à 10 occasions au sommet du classement nord-américain.

À propos de Tourisme Montréal
Tourisme Montréal est un organisme privé sans but lucratif qui a pour mission de positionner la métropole parmi les destinations de calibre international auprès des différents marchés du tourisme d’agrément et d’affaires. À ce titre, l’organisme pilote le déploiement de stratégies d’accueil innovantes tournées vers un double objectif : assurer une expérience de qualité aux visiteurs et maximiser les retombées économiques du tourisme. Fédérant plus de 800 professionnels du tourisme, Tourisme Montréal joue un rôle prépondérant dans la gestion et le développement de l’offre touristique montréalaise, ce qui l’amène à se prononcer sur les enjeux du développement économique, urbain et culturel de la métropole. Pour plus d’information, visitez le site www.mtl.org.

Les Olympiades internationales des robots se tiendront au Palais des congrès de Montréal en 2020

Du 13 au 15 novembre 2020, le Palais des congrès de Montréal sera l’hôte de la finale internationale de la World Robot Olympiad (WRO). Cet événement, organisé par Zone01, attirera à Montréal 2000 participants dans le cadre d’activités qui génèreront 1 818 000 $ en recettes touristiques pour Montréal et le Québec. Cette compétition internationale rassemble des étudiants de plus de 60 pays âgés de 7 à 25 ans. Chaque année, plus de 20 000 équipes des quatre coins du monde construisent des robots et tentent de relever les défis WRO afin de se qualifier pour représenter leur pays à la finale internationale.
« Nous sommes privilégiés d’accueillir ces jeunes créateurs à l’avenir prometteur et de participer activement à ce rassemblement qui exprime bien l’importance du développement de la robotique et de l’intelligence artificielle à Montréal. Ces retombées intellectuelles profiteront aux étudiants, aux chercheurs, aux universités et aux passionnés de la technologie », affirme Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal.

L’implication essentielle de gens influents et dynamiques d’ici
Cette candidature internationale coordonnée par Andrée-Anne Sauvageau du Palais de congrès de Montréal et soutenue financièrement par Tourisme Montréal, a été présentée lors du dernier congrès tenu au Costa Rica. La participation de Dominic Bruneau, diplômé de l’École Polytechnique et de HEC Montréal, a été déterminante dans la confirmation de cet événement d’envergure. M. Bruneau a œuvré pendant plusieurs années en développement de systèmes de vision artificielle pour des applications industrielles en plus de participer à plusieurs clubs de robotique et à l’établissement de Zone01 en tant qu’organisateur national de la WRO au Canada. « Je m’implique dans les compétitions locales et internationales afin d’offrir aux jeunes la possibilité d'élargir leurs horizons à travers l'exploration de systèmes robotiques. Ils sont nos futurs scientifiques, ingénieurs, fabricants et inventeurs et j’aime voir l’étincelle qui brille dans leur regard lorsqu’ils créent et programment des robots », affirme-t-il.

Métropole réputée en intelligence artificielle et en robotique
Plaque tournante en intelligence artificielle (IA), Montréal est l’hôte du plus grand et plus prestigieux groupe de chercheurs en apprentissage profond au monde (MILA)1. Elle compte 11 institutions d’enseignement supérieur et 91 000 travailleurs qualifiés en technologies de l’information et de la communication (TIC), ce qui en fait la ville par excellence pour accueillir la WRO. L’organisation Robocup a d’ailleurs tenu sa récente compétition internationale au Palais des congrès de Montréal en juin 2018 tandis que le 30th International Joint Conference on Artificial Intelligence et l’International Conference on Computer Vision se tiendront en 2021 et le ICRA - IEEE International Conference on Robotics and Automation en 2019.

Ville de congrès
Montréal est la ville qui accueille le plus grand nombre d’événements internationaux dans les Amériques, selon le classement de l’Union des Associations Internationales. Finaliste au prix du Meilleur centre de congrès au monde (AIPC) et détenteur de la plus importante certification de l’industrie en normes de qualité, le Palais des congrès de Montréal compte sur l’engagement des sommités de différents secteurs et leur apporte son expérience et son soutien, favorisant ainsi le rayonnement international d’une industrie en constante évolution.

À propos du Palais des congrès de Montréal
Le Palais des congrès de Montréal a pour mission de solliciter et d’accueillir des congrès, des expositions, des conférences, des réunions et d'autres événements, et génère d’importantes recettes touristiques et intellectuelles pour Montréal et le Québec tout en contribuant au rayonnement de Montréal à titre de destination de premier plan.

À propos de Zone01
Zone01 est un organisme à but non lucratif qui fait la promotion des sciences, de la technologie, du génie et des mathématiques auprès des jeunes en soutenant l'intégration de la robotique pédagogique en classe et en organisant des compétitions de robots au Canada.

À propos de WRO
Fondée en 2004, l’Association de la World Robot Olympiad Association est une organisation à but non lucratif qui organise un concours mondial dédié à la science, à la technologie et à l'éducation. Tous les revenus de commandites et de frais d’inscription sont investis dans l’exécution de sa mission de promotion de la robotique au sein de l’enseignement des sciences, de la technologie, du génie et des mathématiques dans le monde entier.

1 Montréal International

Montréal et le Palais des congrès seront les hôtes d’un important congrès en hématologie en 2023

Montréal, le 20 juin 2018 — Les équipes du Palais des congrès de Montréal et de Tourisme Montréal se réjouissent d’avoir remporté la candidature de la tenue du congrès international de l’ISTH 2023 Annual Congress en 2023, un événement majeur de l’International Society on Thrombosis and Haemostasis. Grâce au travail des deux partenaires et au soutien d’acteurs clés des sciences de la vie, près de 8 000 délégués internationaux convergeront vers Montréal, ce qui se traduira par 22 400 nuitées dans les hôtels montréalais et des recettes touristiques majeures de plus de 21 500 000 $.

Cette candidature a fait l’objet d’un soutien important de la communauté scientifique. Dre Susan Kahn et Dr Marc Rodger, codirecteurs de CanVECTOR, le Réseau canadien de recherche clinique sur la thromboembolie veineuse, ont proposé un programme scientifique axé sur le développement de la relève qui a ravi les dirigeants de cette association internationale qui compte aujourd’hui plus de 4 000 membres provenant de 94 pays. « La détermination, l’engagement et le dynamisme de Tourisme Montréal pour que notre congrès international soit un franc succès ont été des éléments déterminants dans notre décision, tout comme la grande qualité des installations et l’accompagnement des professionnels du Palais des congrès de Montréal », mentionne Lisa Astorga, directrice des congrès de l’ISTH.

« L’engagement des chercheurs est inestimable dans la confirmation d’un congrès international à Montréal. Ces scientifiques démontrent aux décideurs internationaux responsables du choix de la destination de leur prochain congrès, la volonté, le dynamisme et le soutien des secteurs économiques de la métropole pour la tenue de ces événements aux impacts importants pour notre métropole. En travaillant en étroite collaboration à la confirmation de congrès, les universités, les décideurs de cette grappe économique d’importance et le Palais des congrès permettent de générer des retombées économiques et intellectuelles pour Montréal et le Québec », affirme Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal.

« La synergie et le travail d’équipe des partenaires ont mené à ce succès! Bravo à tous. Cet événement international est un excellent gain pour le positionnement de la métropole comme importante ville de congrès à l’international, en plus de son expertise en sciences de la vie. L’équipe du ISTH et les chercheurs peuvent compter sur notre collaboration pour assurer le succès de leur congrès », affirme Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

L’engagement essentiel de sommités
Dre Kahn est la fondatrice et directrice du Centre d’excellence en thrombose et anticoagulation de l’Hôpital général juif de Montréal. Elle est également professeure au Département de médecine de l’Université McGill où elle est directrice du programme de spécialisation relative à la thrombose. Elle gère également une chaire de recherche canadienne en thrombose veineuse. Professeur titulaire au Département de médecine de l’Université d’Ottawa, Dr Rodger est titulaire d’une chaire de recherche clinique à la Faculté de médecine en thrombose veineuse et en thrombophilie et détenteur d’une bourse de recherche de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada.

Métropole réputée en sciences de la vie
Avec plus de 600 organisations œuvrant dans le secteur pharmaceutique et la santé, le Grand Montréal est le plus grand laboratoire du Canada. Au 7e rang des 20 plus grandes villes nord-américaines pour la concentration de l’emploi, on y dénombre 600 établissements, dont 150 organismes de recherche publics et universitaires1. La candidature du ISTH 2023 Annual Congress a été soutenue notamment par la Société des sciences vasculaires du Québec, Thrombose Canada et la Société canadienne d’hématologie.

Ville de congrès
Montréal est la ville qui accueille le plus grand nombre d’événements internationaux dans les Amériques, selon le classement publié par l’Union des Associations Internationale. Finaliste au prix du Meilleur centre de congrès au monde (AIPC) et détenteur de la plus importante certification de l’industrie en normes de qualité, le Palais des congrès de Montréal compte sur l’engagement des sommités de différents secteurs et leur apporte son expérience et son soutien, favorisant ainsi le rayonnement de la métropole québécoise dans les milieux scientifiques internationaux.

À propos du Palais des congrès de Montréal
Le Palais des congrès de Montréal a pour mission de solliciter et d’accueillir des congrès, des expositions, des conférences, des réunions et d’autres événements et génère d’importantes recettes touristiques et intellectuelles pour Montréal et le Québec tout en contribuant au rayonnement de Montréal à titre de destination de premier plan.

À propos de Tourisme Montréal
Tourisme Montréal est un organisme privé sans but lucratif qui a pour mission de positionner la métropole parmi les destinations de calibre international auprès des différents marchés du tourisme d’agrément et d’affaires. À ce titre, l’organisme pilote le déploiement de stratégies d’accueil innovantes tournées vers un double objectif : assurer une expérience de qualité aux visiteurs et maximiser les retombées économiques du tourisme. Fédérant plus de 800 professionnels du tourisme, Tourisme Montréal joue un rôle prépondérant dans la gestion et le développement de l’offre touristique montréalaise, ce qui l’amène à se prononcer sur les enjeux du développement économique, urbain et culturel de la métropole.
Pour plus d’information, visitez le site www.mtl.org.

1 Montréal International

Le directeur général du Fairmont Le Château Frontenac devient président-directeur général du Palais des congrès de Montréal

Le conseil des ministres a confirmé la nomination de Monsieur Robert Jacques Mercure au poste de président-directeur général du Palais des congrès de Montréal lors de sa séance du 13 juin dernier.

Figure bien connue de l’industrie du tourisme international, M. Mercure a un parcours impressionnant en hôtellerie et a su faire sa marque dans les différents établissements où il a œuvré. Ses connaissances en finance l’ont d’abord mené au groupe Sheraton, à Washington (DC), et à Savannah en Géorgie. Entrepreneur, il a ensuite exploité son propre restaurant durant près de 20 ans au New Hampshire.

Titulaire d’un baccalauréat en économie et en finance de l’Université du New Hampshire - Whittemore School of Business and Economics - et détenteur d’un certificat en gestion d’activité hôtelière de la Cornell Université de New York, M. Mercure s’est joint à l’équipe de l’Intercontinental de Montréal en 1995 à titre de Directeur de la restauration. Il a ensuite poursuivi sa carrière au prestigieux groupe Fairmont Hotels & Resort où il a œuvré comme directeur de la restauration au Fairmont Royal York de Toronto et comme directeur des hôtels Fairmont Le Reine Élizabeth de Montréal et Fairmont Monte-Carlo. En 2007, il été nommé directeur général du Fairmont Le Château Frontenac de Québec, poste qu’il occupe actuellement. L’établissement a d’ailleurs été nommé Hôtel Fairmont de l’année 2017pour sa performance financière, la satisfaction de la clientèle, l’engagement des employés, les standards de performance et les parts de marché. La récente tenue du G7 aura été un projet majeur pour ce professionnel de l’hôtellerie.

Choisi à la suite d’un rigoureux processus de sélection, le conseil d’administration a recommandé M. Mercure au gouvernement du Québec qui a accepté la proposition. « Je suis fier du travail réalisé par les membres du conseil dans ce dossier d’importance et souhaite bon succès à M. Mercure » mentionne Claude Liboiron, président du conseil d’administration du Palais des congrès.

Le président du conseil souligne au passage la contribution du président-directeur général actuel du Palais en mentionnant « Nous ne pouvons passer sous silence le travail exceptionnel accompli durant les quatre dernières années par M. Raymond Larivée. En collaboration avec l’équipe de direction et l’ensemble des employés, il aura mis en place un modèle d’affaires qui a permis à la Société d’atteindre des sommets inégalés dont une performance financière historique » . L’obtention de la plus haute certification en qualité remise par l’Association Internationale des Palais de Congrès, l’atteinte d’un taux record de satisfaction de la clientèle et des legs durables auront été déterminants dans l’évolution du Palais durant son passage. M. Larivée se concentrera sur ses projets de retraite dès le 4 septembre prochain, date de l'entrée en fonction de Robert Jacques Mercure.

Une performance historique pour le Palais des congrès de Montréal

Bilan annuel positif pour le chef de file montréalais en tourisme d’affaires

Le Palais des congrès de Montréal a connu une année très achalandée en accueillant 360 événements; un nombre qui se situe tout près du record historique de la Société. Ce résultat correspond à une hausse de 8 % par rapport à la même période l’an dernier. Ces activités ont généré plus de 181 M$ en recettes touristiques pour Montréal et le Québec et attiré 835 000 congressistes et participants dans la métropole et ce malgré l’annulation de dernière minute de deux importants événements dont les Jeux mondiaux des policiers et pompiers. D’ailleurs, l’achalandage moyen des congrès tenus a atteint près de 3 000 personnes, soit une hausse de près de 10 % par rapport à la moyenne des 5 années précédentes. Un résultat qui exprime bien l’intérêt des congressistes venus des quatre coins du monde pour vivre une expérience professionnelle à Montréal.

Au chapitre du nombre d’événements confirmés cette année par l’équipe du Développement des affaires et qui se tiendront dans les prochains mois et années, notons une hausse importante de 17 % si l’on compare avec 2016-17. Globalement, 388 événements se sont confirmés pour le futur, soit un nombre de congressistes et participants estimé à 1,1 million qui généreront près de 235 M$ en recettes touristiques. Plusieurs congrès ont été confirmés grâce à la collaboration de partenaires de la métropole, notamment Tourisme Montréal.

« 2017-18 est sans contredit une très bonne année pour le Palais, qui a fracassé plusieurs records dont le taux de satisfaction de la clientèle, les résultats des revenus autonomes, l’achalandage moyen aux congrès, etc. », a déclaré Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal. « Notre métropole accueille plus de congrès internationaux que toute autre ville en Amérique du Nord et nous avons la ferme intention de continuer de participer activement à ce résultat positif pour notre province », ajoute-t-il.

Un marché local dynamique
Tout en accueillant un nombre habituel de congrès au cours de l’année, le Palais a tenu un total de 270 événements de courte durée, comme les conférences, réunions et galas; une augmentation de 15 % par rapport à l’an dernier. Au total, plus de 176 000 personnes se sont réunies au Palais pour ces événements spéciaux; un résultat qui correspond à une hausse de 14 % par rapport à 2016-17.

Accueil de congrès d’envergure
L’année 2017-2018 a également été marquée par l’accueil de 36 congrès nationaux et internationaux dont plusieurs de grande envergure.

Quelques congrès d’envergure tenus
en 2017-18
Nombre de délégués Recettes touristiques
Sommet mondial sur les transports publics (UITP) 2 500 4,6 M$
American Sociological Association Annual Meeting 5 500 10,7 M$
URSI XXXIInd General Assembly and Scientific Symposium, International Union of Radio Science   1 400 5,8 M$
Intelligent Transportation Society of America World Congress (ITS) 6 000 15,7 M$
Family Medicine Forum 2017 3 400 7,3 M$

 

Congrès tenus confirmés avec l’aide d’Ambassadeurs
Parmi les congrès tenus en 2017-18, plusieurs ont été confirmés grâce à la collaboration de membres du Club des Ambassadeurs :

Congrès Ambassadeur(s) Nombre de délégués Recettes touristiques
Sommet mondial sur les transports publics (UITP) Carl Desrosiers, Nicolas Girard et Michel Labrecque 2 500 4,6 M$
12th Metropolis World Congress Denis Coderre 800 1,4 M$
URSI XXXIInd General Assembly and Scientific Symposium, International Union of Radio Science Fabrice Labeau 1 400 5,8 M$
Congrès des Amériques sur l'éducation internationale Francis Brown 450 1 M$
Sommet Mondial du Design - Montréal Sheila Copps et Alain Dufour 1 500 6,2 M$
Intelligent Transportation Society of America World Congress (ITS) Claude Carette et Michael de Santis 6 000 15,7 M$

 

Une clientèle satisfaite
L’équipe du Palais des congrès, en collaboration avec ses fournisseurs officiels et exclusifs, a gardé le cap sur la satisfaction de sa clientèle. Les efforts ont porté leurs fruits avec l’atteinte d’un taux de satisfaction global de près de 90 %, un record historique qui s’explique par le formidable travail des équipes du Palais et l’excellente collaboration des partenaires suivants : Capital Traiteur, Freeman Canada et GES.

Des revenus autonomes en croissance
Société d’État du gouvernement du Québec, le Palais a mis en place plusieurs nouvelles stratégies afin accroître ses revenus autonomes au cours des dernières années. La créativité et la passion de l’ensemble des employés ont permis d’atteindre un résultat remarquable; un record historique pour le Palais qui a ouvert ses portes en 1982.

Ville de congrès
Montréal est la ville qui accueille le plus grand nombre d’événements internationaux en Amérique du Nord, selon le classement publié par l’International Congress and Convention Association. Finaliste au prix du Meilleur centre de congrès au monde (AIPC) en 2018 et détenteur de la plus importante certification de l’industrie en normes de qualité, le Palais des congrès de Montréal possède tous les atouts nécessaires pour recevoir des congrès d’envergure avec le professionnalisme et la créativité qui caractérisent la métropole. Récipiendaire du APEX Innovation Award en 2017, le Palais demeure une référence dans l’industrie et ce depuis maintenant 35 ans.

Un prestigieux comité stratégique multisectoriel est mis en place pour attirer à Montréal toujours plus de congrès internationaux

Le Palais des congrès de Montréal a réuni un groupe de leaders représentant huit des principaux secteurs d’activités de la métropole au sein du nouveau Comité stratégique multisectoriel. La mission du groupe sera d’établir des liens avec des influenceurs qui contribueront activement à confirmer des congrès internationaux d’envergure à Montréal, au Palais des congrès.

Ce prestigieux comité d’experts regroupe notamment les membres suivants :

  • Frank Béraud, président-directeur général de Montréal InVivo
  • Mathieu Charbonneau, directeur général de CargoM
  • James J. Clark, professeur au département de génie électrique de l’Université McGill
  • Fabrice Labeau, premier vice-principal exécutif adjoint intérimaire - études et vie étudiante – à l’Université McGill
  • Marie Larue, présidente-directrice générale de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail
  • Maryse Lassonde, directrice scientifique du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies
  • Serge Marchand, directeur scientifique du Fonds de recherche du Québec – Santé
  • Louise Poissant, directrice scientifique du Fonds de recherche du Québec – Société et culture

Ces dirigeants de haut niveau deviennent ainsi des collaborateurs d’une grande importance dans l’identification d’un chercheur, d’un scientifique ou d’un influenceur du monde des affaires qui pourrait faire la différence dans les discussions entourant le choix de la destination du prochain congrès d’une association internationale ciblée. « Comparable à un processus pour obtenir les jeux Olympiques, le rôle joué par les experts montréalais et québécois est primordial dans la confirmation de la majorité des congrès internationaux. Leur engagement démontre aux décideurs internationaux le dynamisme et le soutien des grands secteurs économiques de la métropole », affirme Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal, une société du Gouvernement du Québec.

Le rôle des leaders de grande expérience du nouveau Comité stratégique sectoriel sera d’établir des liens avec des chercheurs, scientifiques et gestionnaires du monde des affaires susceptibles de participer activement à la confirmation de grands rassemblements internationaux à Montréal. Leur réseau sera mis à contribution afin d’identifier les collaborateurs par excellence pour des congrès ciblés.

Les congrès font avancer la science
Montréal est reconnue comme une grande ville de savoir et attire des congrès internationaux qui permettent aux chercheurs et spécialistes d’ici d’échanger avec leurs pairs venus de tous les continents. Le Palais des congrès de Montréal travaille en très étroite collaboration avec ses Ambassadeurs et partenaires afin de valoriser les grands secteurs de l’économie montréalaise et québécoise. « Les congrès sont le lieu d’échanges privilégiés avec nos pairs de partout dans le monde et permettent l’avancement du savoir pour les industries. Ces retombées intellectuelles contribuent grandement au rayonnement international de Montréal », ajoute Hany Moustapha, président du Club des Ambassadeurs.

Rappelons qu’au fil des ans, le Palais a conclu d’importances ententes avec des partenaires comme les Fonds de recherche du Québec afin de mettre à l’avant-plan les chercheurs du Québec et leurs secteurs d’expertise.

Un club d’Ambassadeurs prolifique
Après 33 ans d’existence, les membres du Club ont su faire la différence avec la confirmation de 201 congrès qui ont attiré près de 475  000 congressistes; des retombées estimées à près de 1 milliard de dollars. Ajoutons à ceci des retombées intellectuelles inestimables, notamment la mise sur pied de groupes de travail internationaux, la création de nouveaux secteurs de recherche et le recrutement de chercheurs.

Ville de congrès
Grande ville internationale de savoir, Montréal accueille le plus grand nombre d’événements internationaux en Amérique du Nord, selon le classement publié par l’International Congress and Convention Association. Finaliste au prix du Meilleur centre de congrès au monde (AIPC) et détenteur de la plus importante certification mondiale de l’industrie en normes de qualité, le Palais des congrès de Montréal possède tous les atouts nécessaires pour recevoir des congrès majeurs avec le professionnalisme et la créativité qui caractérisent la métropole.

Le Palais des congrès de Montréal renouvelle une importante certification environnementale

Le Palais des congrès de Montréal est fier d’avoir obtenu le renouvellement de sa certification environnementale BOMA BEST jusqu’en 2020. Cette étape signifie que la performance environnementale du Palais et le respect de ses engagements sont dûment vérifiés et certifiés par le plus important programme d’évaluation et de certification au Canada.

« Nous poursuivons avec fierté et enthousiasme notre engagement en développement durable en multipliant les initiatives dans les différents volets de nos activités », indique André Saucier, vice-président aux finances et à l’administration et responsable du développement durable au Palais des congrès de Montréal.

« Nous sommes heureux de profiter d’économies d’énergie liées au remplacement d’équipements dans le cadre de notre programme de maintien d’actifs, dont le remplacement d’un refroidisseur, de deux tours d’eau d’hiver et de la restauration des tours d’eau d’été », ajoute Stéphane Alarie, directeur de la Direction de l’immeuble. « La gestion complexe des opérations associées à l’accueil d’événements diversifiés à différents moments de la journée rend la certification d’autant plus appréciée », ajoute M. Alarie. L’optimisation du contrôle de l’apport d’air frais dans les systèmes de distribution de l’immeuble a permis au Palais de réduire sa consommation d’énergie de près de 3 % dans cet édifice qui accueille annuellement près de 350 événements, 900 000 visiteurs et qui couvre 1,4 M pi2.

Un engagement ancré dans les pratiques d’affaires
Responsable, déterminé et engagé, le Palais des congrès de Montréal a été l’un des premiers centres de congrès au Canada à obtenir, en 2005, la certification BOMA BEST. Au cœur de la stratégie du Palais, son Plan d’action en développement durable et sa Politique de développement durable permettent de pérenniser son engagement. Également, la Politique d’approvisionnement écoresponsable qui s’est récemment ajoutée, permet de sensibiliser le personnel du Palais, ses partenaires et fournisseurs à l’importance de consommer, de produire et d’effectuer des acquisitions de façon écoresponsable.

Un laboratoire d’agriculture urbaine en guise de toit vert
En 2016, le Palais des congrès de Montréal est devenu la principale vitrine d’expérimentation et de promotion des technologies et techniques en agriculture urbaine au Québec en déployant son Laboratoire d’agriculture urbaine, en collaboration avec AU/Lab, organisme associé à la Faculté des sciences et à l'Institut des sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal.

Le projet VERTical du Laboratoire d’agriculture urbaine du Palais des congrès de Montréal s’inscrit d’ailleurs dans les activités du Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine mis sur pied en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, la Ville de Montréal et l’UQAM. Le Palais a d’ailleurs remporté en 2017 le prix AIPC Innovation Award pour ce projet d’envergure qui suscite un grand intérêt de la communauté scientifique et des médias.

Une destination certifiée
Montréal et le Palais sont certifiés selon la norme ASTM-APEX (Accepted Practices Exchange) à titre de destination de congrès écoresponsable.

Interactions humain-machine : un sujet technologique d’importance discuté au Palais des congrès de Montréal

Du 21 au 26 avril 2018, les interactions entre l’humain et la machine seront scrutées à la loupe à Montréal dans le cadre de l’International Conference on Human Factors in Computing Systems – CHI 2018 au Palais des congrès. Ce congrès international d’envergure réunira plus de 3000 délégués, soit des recettes touristiques estimées à 6,7 M$ pour la métropole et le Québec.

« Montréal accueille le plus grand nombre d’événements internationaux en Amérique du Nord et l’intelligence artificielle demeure un secteur de pointe où notre métropole excelle. Nous sommes privilégiés d’accueillir ces spécialistes mondiaux et de participer activement à les rassembler, ce qui contribue à générer d’importantes retombées intellectuelles pour notre ville et notre province », affirme Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal. « La collaboration de différents partenaires de l’industrie, notamment Tourisme Montréal, a permis de confirmer ce congrès et c’est avec enthousiasme que nous accueillerons les participants de cet événement majeur », ajoute M. Larivée.

Reconnue comme la plus importante vitrine mondiale pour l'interaction entre l’humain et la machine, CHI rassemble des milliers de chercheurs, scientifiques et designers du monde entier pour présenter leurs dernières recherches, résoudre leurs problèmes les plus difficiles, apprendre de nouvelles notions et bâtir leurs réseaux. À l'origine, cette conférence réunissait des psychologues intéressés par la conception d'interface utilisateur. Au fil des ans, la conférence a grandi et des groupes diversifiés de concepteurs d'interaction, d'informaticiens, de psychologues d'ingénierie, de développeurs et d'artistes se sont ajoutés. CHI aborde également l'intégration organisationnelle de la technologie et l'utilisation de la technologie dans toutes les sphères de la vie.

Métropole réputée en intelligence artificielle et en technologies de l’information
Montréal est un terreau fertile parfait pour développer une programmation scientifique et professionnelle de choix pour les délégués de CHI. En effet, la grande région montréalaise profite du soutien de plusieurs universités et centres de recherche fondamentale et appliquée. Parmi ceux-ci, on retrouve le Centre for Intelligent Machines de l’Université McGill, l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA) et l’Institut de valorisation des données (Ivado) de l’Université de Montréal, le Laboratoire d’imagerie, de vision et d’intelligence artificielle (LIVIA) de l’École de Technologie Supérieure (ÉTS), le Centre for Pattern Recognition and Machine Intelligence (CENPARMI) de l’Université Concordia et le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM).

Ville de congrès
Montréal est la ville qui accueille le plus grand nombre d’événements internationaux en Amérique du Nord, selon le classement publié par l’International Congress and Convention Association. Finaliste au prix du Meilleur centre de congrès au monde (AIPC) et détenteur de la plus importante certification de l’industrie en normes de qualité, le Palais des congrès de Montréal compte sur l’engagement des sommités de différents secteurs et leur apporte son expérience et son soutien, favorisant ainsi le rayonnement international d’une industrie en constante évolution.

Une campagne marketing du Palais des congrès de Montréal s’illustre à l’international

L'industrie mondiale des réunions et des congrès a reconnu le travail du Palais des congrès de Montréal en lui décernant un prestigieux prix à l’occasion des Meeting Industry Marketing Awards (MIMA) présentés récemment à Londres. C’est la campagne de marketing relationnel et de communication « Numbers 1-5-52 », destinée au marché des congrès internationaux, américains et nationaux, qui a remporté les honneurs dans la catégorie Meilleure campagne intégrée de marketing (Best Integrated Marketing Campaign). Le Palais avait également été retenu comme finaliste dans les catégories Meilleure utilisation du budget et Équipe marketing de l’année.

« Nos stratégies d’approche sont caractérisées par un volet promotionnel qui ne laissent personne indifférent et nous sommes honorés de cette reconnaissance internationale qui l’exprime bien. Nous avons un magnifique centre de congrès et une ville vibrante reconnue pour son dynamisme et sa créativité et c’est notre devoir de leur offrir une vitrine optimale », affirme Chrystine Loriaux, directrice du marketing et des communications du Palais des congrès de Montréal. « Cette campagne déclinée sur plus d’un marché géographique nous a permis de passer trois messages essentiels auprès de notre clientèle potentielle à la recherche d’un lieu pour la tenue de leur prochain congrès », conclut-elle.

campagne-trophee

1-5-52 : trois chiffres qui en disent long
Cette campagne de marketing relationnel a été déployée par le Palais sur les marchés des congrès internationaux, américains et canadiens et a permis de cibler les associations qui prendront sous peu une décision quant à la ville qui accueillera leur prochain événement d’envergure. Avec un budget de campagne limité, le Palais souhaitait attirer l’attention des décideurs avec un message et un design créatifs pour s’assurer que Montréal et son principal centre de congrès aient une place de choix sur la courte liste des destinations envisagées. La campagne s’est articulée autour de trois grandes données incontestables, des chiffres qui contribuent au positionnement de Montréal dans l’industrie des congrès, soit :

  • 1 : Montréal est la première ville dans les Amériques pour l’accueil d’événements internationaux (selon l’International Union of Associations);
  • 5 : La destination détient ce titre pour la cinquième année consécutive (2011 à 2015);
  • 52 : Montréal accueille 52 % de tous les événements internationaux organisés dans les métropoles canadiennes.

La campagne « Numbers 1-5-52 » a été réalisée grâce à la collaboration des équipes du marketing et communications, du développement des affaires, de la recherche et de l'agence Samarkand Design+Communication.

Une année riche en reconnaissance
Récemment, le magazine spécialisé Meetings + Incentive Travel annonçait les lauréats de ses Readers’ Choice Awards. Le Palais des congrès y était à l’honneur en remportant une mention honorable dans la catégorie Best Venue – Central Canada. Tourisme Montréal, partenaire du Palais, figurait également parmi les favoris des lecteurs avec une mention honorable dans la catégorie Best Destination Marketing Organization. Ces reconnaissances du Palais s’ajoutent au AIPC Innovation Award reçu plus tôt cette année pour le Laboratoire d’agriculture urbaine du Palais; un prestigieux prix international remis par l’Association internationale des palais de congrès (AIPC).