Projet d’agrandissement : Où en sommes-nous?

Le Palais des congrès de Montréal est une figure économique importante de la métropole depuis maintenant plus de 30 ans. Avec 6 000 événements tenus et plus 15 millions de visiteurs jusqu’à maintenant, le Palais désire continuer sur cette voie afin de produire encore plus de retombées économiques et intellectuelles pour Montréal et tout le Québec.

Afin d’atteindre cet objectif, les différentes équipes du Palais sont passées à l’offensive et les résultats sont là pour le prouver! Uniquement lors de la dernière année, le Palais a confirmé 388 événements qui s’ajoute à un carnet de commandes est déjà bien rempli. Dans quelques années à peine, le taux d’occupation atteindra un seuil critique et le Palais devra s’agrandir afin de continuer de jouer son rôle de leader économique.

Deux quadrilatères situés à proximité du Palais sont ciblés

Le Conseil des ministres a donc décrété en mars dernier une mise en réserve sur plus de 12 000 m2 de terrains qui bordent le Palais. Cette action du gouvernement du Québec vise entre autres choses à préserver les différentes options d’avenir de la Société. D’un côté, une réserve a été faite sur les terrains situés entre la rue St-Urbain et le boulevard St-Laurent et à l’ouest, se sont deux zones situées à l’angle de la rue Jeanne-Mance et de l’avenue Viger qui font l’objet d’une réserve pour fins publiques.

Les études sont lancées!

Maintenant, le Palais dispose de deux ans, renouvelable pour deux autres années, afin de procéder aux différentes études et analyses nécessaires à un tel projet. Pour cet examen, le Palais prend évidemment en compte les besoins du CHUM qui s’est implanté à proximité. Déjà près de 33 % des congrès internationaux accueillis au Palais sont issus du domaine de la santé et un agrandissement vers l’est permettrait d’établir une synergie avec le Quartier de la santé et ainsi miser sur la tenue de grands rassemblements et de congrès liés à ce secteur d’activité.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail