Des nouvelles d’un chercheur-étoile

Nommé chercheur étoile dans le cadre du Gala Reconnaissance 2010, Maxime Descoteaux a été nommé titulaire de la chaire de recherche en neuroinformatique à l’Université de Sherbrooke à seulement 37 ans.DescoteauxM_6fd4c64f06

Étoile montante de la recherche, Maxime Descoteaux compte à son actif de nombreuses découvertes en imagerie par résonnance magnétique de diffusion (IRMd), soulignées par des prix nationaux et internationaux.

Il n’existe qu’une seule technique non invasive pour cartographier l’architecture du cerveau et ses connexions : l’IRM de diffusion (IRMd). Cette technique d’imagerie utilisée en clinique pose cependant des défis colossaux sur les plans mathématique et informatique. « Nos recherches s’attaquent donc à toutes les étapes de la chaîne de traitement, depuis l’acquisition rapide d’images sur l’IRM, jusqu’à l’application de la cartographie du cerveau sur des sujets sains et malades. Avec mon équipe de recherche, je veux développer une technologie de cartographie optimale pour qu’elle puisse être utilisée de façon routinière en clinique », mentionne le professeur-chercheur Maxime Descoteaux.

Ce reportage vidéo décrit bien les recherches de cette nouvelle chaire et les impacts attendus.

 

Source : Université de Sherbrooke

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Catching up with a star researcher

Named a star researcher at the 2010 Recognition Award Gala, Maxime Descoteaux is the Université de Sherbrooke’s new chair of neuroinformatics research. He is only 37.

DescoteauxM_6fd4c64f06A rising star in research, Maxime Descoteaux already has to his credit a number of discoveries in the field of diffusion-weighted magnetic resonance imaging (DWI), along with national and international awards.

There exists only one noninvasive technique for mapping the brain and its connections: diffusion-weighted magnetic resonance imaging (DWI). It is a clinical imaging technique that nevertheless involves huge mathematical and computational challenges. “Our research therefore tackles every step of the imaging pipeline, from fast image acquisition of DWI in clinically-feasible time up to connectivity mapping of healthy and pathological brains. With my research team, I want to develop optimal brain mapping technology that can be routinely used in the clinic, » says research professor Maxime Descoteaux.

This video clearly describes the nature and expected outcomes of this research chair.

 

Source: Université de Sherbrooke

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Une campagne marketing du Palais des congrès de Montréal s’illustre à l’international

L’industrie mondiale des réunions et des congrès a reconnu le travail du Palais des congrès de Montréal en lui décernant un prestigieux prix à l’occasion des Meeting Industry Marketing Awards (MIMA) présentés récemment à Londres. C’est la campagne de marketing relationnel et de communication « Numbers 1-5-52 », destinée au marché des congrès internationaux, américains et nationaux, qui a remporté les honneurs dans la catégorie Meilleure campagne intégrée de marketing (Best Integrated Marketing Campaign). Le Palais avait également été retenu comme finaliste dans les catégories Meilleure utilisation du budget et Équipe marketing de l’année.

campagne-trophee

1-5-52 : trois chiffres qui en disent long
Cette campagne de marketing relationnel a été déployée par le Palais sur les marchés des congrès internationaux, américains et canadiens et a permis de cibler les associations qui prendront sous peu une décision quant à la ville qui accueillera leur prochain événement d’envergure. Avec un budget de campagne limité, le Palais souhaitait attirer l’attention des décideurs avec un message et un design créatifs pour s’assurer que Montréal et son principal centre de congrès aient une place de choix sur la courte liste des destinations envisagées. La campagne s’est articulée autour de trois grandes données incontestables, des chiffres qui contribuent au positionnement de Montréal dans l’industrie des congrès, soit :

  • 1 : Montréal est la première ville dans les Amériques pour l’accueil d’événements internationaux (selon l’International Union of Associations);
  • 5 : La destination détient ce titre pour la cinquième année consécutive (2011 à 2015);
  • 52 : Montréal accueille 52 % de tous les événements internationaux organisés dans les métropoles canadiennes.

La campagne « Numbers 1-5-52 » a été réalisée grâce à la collaboration des équipes du marketing et communications, du développement des affaires, de la recherche et de l’agence Samarkand Design+Communication.

Une année riche en reconnaissance
Récemment, le magazine spécialisé Meetings + Incentive Travel annonçait les lauréats de ses Readers’ Choice Awards. Le Palais des congrès y était à l’honneur en remportant une mention honorable dans la catégorie Best Venue – Central Canada. Tourisme Montréal, partenaire du Palais, figurait également parmi les favoris des lecteurs avec une mention honorable dans la catégorie Best Destination Marketing Organization. Ces reconnaissances du Palais s’ajoutent au AIPC Innovation Award reçu plus tôt cette année pour le Laboratoire d’agriculture urbaine du Palais; un prestigieux prix international remis par l’Association internationale des palais de congrès (AIPC).

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

A Palais des congrès de Montréal marketing campaign earns international distinction

The meetings and conventions world recognized the work of the Palais des congrès de Montréal at the Meeting Industry Marketing Awards (MIMA) recently presented in London. The “Numbers 1-5-52” relationship marketing and communications campaign intended for the international, U.S. and national convention markets earned the Palais the prestigious award for Best Integrated Marketing Campaign. The Palais was also shortlisted in the Best Use of Budget and Marketing Team of the Year categories.

campagne-trophee

1-5-52: Three numbers that speak volumes
This relationship marketing campaign was rolled out by the Palais in international, U.S. and national convention markets and was aimed at associations in the final stages of deciding which city would host their next event. With a limited campaign budget, the Palais set out to attract the attention of decision-makers with a creative message and design to secure a premium spot for Montréal and its main convention centre on the shortlist of host destinations under consideration. The campaign revolved around three numbers that are undisputedly Montréal, figures that contribute to the city’s brand within the convention market, i.e.:

  • 1: Montréal is the #1 host city in the Americas for international events (according to the International Union of Associations);
  • 5: Montréal has retained that top spot for five straight years (2011-2015);
  • 52: Montréal accounts for 52% of all the international events held in major Canadian cities.

The “Numbers 1-5-52” campaign was a joint effort between the Palais’ marketing and communications, business development, and research teams, and the Samarkand Design+Communication firm.

A year filled with accolades
The Meetings + Incentive Travel trade magazine recently announced the winners of their Readers’ Choice Awards. The Palais des congrès was on the list, having earned an honourable mention in the Best Venue – Central Canada category. Palais partner Tourisme Montréal was also among the readers’ favourites, with an honourable mention in the Best Destination Marketing Organization category. These recognitions are on top of the Palais winning the AIPC Innovation Award earlier this year for its Urban Agriculture Lab – a prestigious international award given by the International Association of Convention Centres (AIPC).

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Deux Ambassadeurs récompensés pour leur implication dans un congrès scientifique international

À l’occasion de leur forum d’échange annuel, le Palais des congrès de Montréal, les Fonds de recherche du Québec (FRQ) et le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, ont dévoilé les récipiendaires des Prix Club des Ambassadeurs du Palais des congrès de Montréal – Fonds de recherche du Québec, qui reconnaissent le travail de chercheurs s’étant investis dans l’organisation de congrès scientifiques internationaux. Deux membres du Club des Ambassadeurs se sont distingués en remportant un prix de 10 000 $, qui ont été décernés à :

  • Pierre Giovenazzo de l’Université Laval, Ambassadeur accrédité
    46th Apimondia International Apicultural Congress 2019
    8 000 délégués et 20,5 M$ en recettes touristiques
  • Fiona Darbyshire de l’UQÀM
    27th IUGG General Assembly 2019 – International Union of Geodesy and Geophysics
    4 000 délégués et 16,3 M$ en recettes touristiques
  • Philippe Archambault de l’Université Laval, Ambassadeurs accrédités
    World Conference on Marine Biodiversity
    800 délégués et 1,5 M$ en recettes touristiques

recipiendaires

Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec, avec Philippe Archambault, Fiona Darbyshire, Pierre Giovenazzo et Hany Moustapha, président du Club des Ambassadeurs.

Placé sous le thème Communiquer la science en 2017 : défis et perspectives, la troisième édition du forum a réuni plus de 100 chercheurs, gestionnaires de centres de recherche, administrateurs universitaires et membres du Club des Ambassadeurs dans des échanges et des ateliers dynamiques visant à faire ressortir les actions possibles en matière de communication scientifique. Le forum est organisé conjointement par le Palais des congrès de Montréal et les Fonds de recherche du Québec dans le cadre d’une entente de partenariat développée depuis 2014.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Two Ambassadors rewarded for their work on international scientific conferences

The Palais des congrès de Montréal and Fonds de recherche du Québec (FRQ), along with Québec’s Chief Scientist, Rémi Quirion, seized their annual exchange forum to announce the winners of the Palais des congrès de Montréal Ambassadors Club – Fonds de recherche du Québec Awards, which recognize the work of researchers actively involved in organizing international scientific conferences. Two members of the Club received a $10,000 awards, which went to:

  • Pierre Giovenazzo of Université Laval, Appointed Ambassador
    46th Apimondia International Apicultural Congress 2019
    8,000 delegates and $20.5 M in tourism revenues
  • Fiona Darbyshire of UQÀM
    27th IUGG General Assembly 2019 – International Union of Geodesy and Geophysics
    4,000 delegates and $16.3 M in tourism revenues
  • Philippe Archambault of Université Laval, Appointed Ambassador
    World Conference on Marine Biodiversity
    800 delegates and $1.5 M in tourism revenues

recipiendaires

Rémi Quirion, Chief Scientist of Québec, with Philippe Archambault, Fiona Darbyshire, Pierre Giovenazzo and Hany Moustapha, President of the Ambassadors Club.

Titled Talking about science in 2017: Challenges and outlook, the third edition of the forum brought together more than 100 researchers, research centre managers, university administrators and members of the Ambassadors Club, who engaged in dynamic discussions and workshops in order to come up with possible actions on how to best communicate science. The forum is a joint effort between the Palais des congrès de Montréal and Fonds de recherche du Québec, organized within the scope of a partnership agreement in place since 2014.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Palais des congrès de Montréal et James Clark de l’Université McGill confirment un important congrès en intelligence artificielle

Grâce au travail et à la détermination de James J. Clark, professeur au département de génie électrique et informatique de l’Université McGill et directeur de son Centre for Intelligent Machines, et de Marc-André Gemme de l’équipe du développement des affaires du Palais des congrès de Montréal, 6000 délégués de l’International Conference on Computer Vision (ICCV) de l’IEEE Computer Society convergeront vers Montréal en octobre 2021. Avec 16 800 nuitées prévues dans les hôtels montréalais, ce congrès international d’envergure générera des recettes touristiques estimées à 12,7 M$ pour Montréal et le Québec. Cet événement technologique d’envergure est le 3e congrès associé à l’intelligence artificielle (IA) confirmé par le Palais des congrès au cours des 3 derniers mois seulement, une nouvelle qui confirme l’expertise et le positionnement mondial de la métropole en la matière.

Un solide comité de sommités
L’élément incontournable qui a fait pencher la balance en faveur de Montréal est sans contredit la qualité du comité mis sur pied par le professeur Clark, dont la présence a su convaincre les délégués de choisir Montréal. Ceci démontre l’importance de la richesse du programme scientifique dans un congrès dans cette branche spécialisée qu’est la vision par ordinateur (computer vision).

Métropole réputée en IA et TIC
Avec des conférenciers de renommée mondiale, sommités et centres de recherche de pointe, Montréal est un terreau fertile parfait pour développer une programmation scientifique et professionnelle de choix pour les délégués de l’ICCV. En effet, la grande région montréalaise profite du soutien de quatre universités et compte plusieurs centres de recherche fondamentale et appliquée sur la vision par ordinateur et l’apprentissage automatique et forme la prochaine génération d’ingénieurs et de scientifiques de la vision. Parmi ceux-ci, on retrouve le Centre for Intelligent Machines de l’Université McGill, un groupe de recherche interdépartemental fondé en 1985 pour faciliter et promouvoir la recherche sur les systèmes intelligents. La métropole compte également sur l’expertise réputée de l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA) et l’Institut de valorisation des données (Ivado) de l’Université de Montréal, le Laboratoire d’imagerie, de vision et d’intelligence artificielle (LIVIA) de l’École de Technologie Supérieure (ÉTS), le Centre for Pattern Recognition and Machine Intelligence (CENPARMI) de l’Université Concordia et le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM).

Pour en savoir plus.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

The Palais des congrès de Montréal and McGill University’s James Clark bring a major AI conference to the city

Thanks to the hard work and determination of James J. Clark, a professor at the McGill Department of Electrical and Computer Engineering, and Director of its Centre for Intelligent Machines, and of Marc-André Gemme, a member of the Palais des congrès de Montréal’s business development team, 6,000 delegates will be converging in Montréal in October 2021 for the IEEE Computer Society’s International Conference on Computer Vision (ICCV). This major international conference, which is expected to translate into 16,800 room nights for the city’s hotels, will generate an estimated $12.7 million in tourism revenues for Montréal and Québec. This large-scale high-tech event is the 3rd artificial intelligence (AI) conference the Palais des congrès has announced in the last 3 months, news that confirms the city’s expertise and global standing in the field of AI.

A committee packed with luminaries
What tilted the balance in Montréal’s favour is without a doubt the quality of the organizing committee put together by Professor Clark, whose presence helped clinch the bid. This shows the importance of having a rich scientific program for a conference in a field as specialized as computer vision.

City emerging as an AI and ICT hub
With its world-renowned speakers, luminaries and advanced research centres, Montréal has become fertile ground and the quintessential setting for developing a topnotch scientific and professional program for ICCV delegates. In fact, the city enjoys the support of four major universities and is home to numerous centres specializing in fundamental and applied research in computer vision and machine learning, and is shaping the next generation of engineers and scientists in the field. These include the McGill University Centre for Intelligent Machines, an inter-departmental group formed in 1985 to facilitate and promote research on intelligent systems. The city can also count on the reputable expertise of the Montreal Institute for Learning Algorithms (MILA) and the Institute for Data Valorization (Ivado), both associated with Université de Montréal, the Laboratory for Imagery, Vision and Artificial Intelligence (LIVIA) of the ÉTS school of engineering, Concordia University’s Centre for Pattern Recognition and Machine Intelligence (CENPARMI), and the Computer Research Institute of Montréal (CRIM).

To learn more.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Palais et son Laboratoire en vedette!

L’équipe du Palais est heureuse de faire partie des « 25 sites d’événements et destinations à surveiller en 2018 » dans le guide publié par EventMB : 25 Event Venues and Destinations to Watch in 2018.

Développé pour aider les organisateurs d’événement à découvrir et choisir de nouvelles destinations et lieux d’événements, cet outil présente des options variées qui se distinguent de leur concurrence pour différentes raisons telles que leur service à la clientèle exceptionnel, leur nouveauté ou leur caractère inclusif.

Le Palais a été retenu pour son engagement en développement durable et son Laboratoire d’agriculture urbaine, principale vitrine d’expérimentation et de promotion des technologies et techniques en agriculture urbaine au Québec. Développé depuis 2010, ce projet de verdissement des toits du Palais comprend 4 volets :

  • Culti-VERT, une vitrine technologique de toits verts et jardin potager en bacs
  • VERTical, un projet d’agriculture urbaine verticale sur échafaudages
  • Des ruches d’abeilles pollinisatrices
  • Vignes urbaines, le premier vignoble urbain sur toit au Canada

LAB-2017-07-17

Une fierté pour l’équipe du Palais, le Laboratoire d’agriculture a d’ailleurs remporté le prestigieux AIPC Innovation Award, remis par l’Association internationale des palais de congrès.

EventMB, pour Event Manager Blog, présente des articles, guides et références pour les planificateurs d’événement depuis 2007.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

The Palais and its Lab make the list!

The Palais team is pleased to be among the 25 Event Venues and Destinations to Watch in 2018, a report published by EventMB.

Intended to help event planners discover and choose new event destinations and locations, this tool showcases venues and cities that lead the competition in certain rising trends, e.g.  human friendliness, newness and newsworthiness, and all-inclusiveness.

The Palais tops the list in the sustainability trend, and for its Urban Agriculture Lab, which has become the main showcase for experimentation and promotion of urban farming technologies and techniques in Québec. Launched in 2010, this initiative aimed a greening the Palais rooftop spaces spans 4 segments:

  • Culti-VERT, technology-driven container gardening on green rooftops
  • VERTical, urban vertical farming on scaffolds
  • Pollinating bee hives
  • Urban vineyard, Canada’s first urban rooftop vineyard

LAB-2017-07-17

The Palais is proud of its Urban Agriculture Lab, winner of the prestigious AIPC Innovation Award presented by the International Association of Convention Centres.

EventMB, aka Event Manager Blog, has been a resource – articles, guides, etc. – for event professionals since 2007.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail