De nouveaux Ambassadeurs s’ajoutent au Parcours de la renommée du Palais

parcours

Le Parcours de la renommée du Palais des congrès est une ligne du temps en pierres rouges qui souligne l’exceptionnelle contribution d’experts passionnés par leur secteur d’activités et qui s’investissement avec passion à la promotion de Montréal et du Palais à titre de destination internationale de premier plan pour la tenue d’un congrès international.

Le nom des congrès internationaux d’envergure tenus au Palais et le nom des Ambassadeurs qui ont participé activement à leur confirmation sont gravés dans la pierre afin de garder une trace indélébile de leur passage et de leur contribution.

Depuis 1983, plus de 1 000 événements et 300 Ambassadeurs ont été immortalisés sur le Parcours de la renommée. Pour les années 2014 et 2015, 17 congrès et 14 Ambassadeurs se sont ajoutés à cette œuvre temporelle. Par ce geste, nous tenons à les remercier chaleureusement pour leur dévouement.

Michèle Marcotte

Dr Michel Gagner

Pr Louis T. J. Delbaere

Pr Stéphane Paquin

Pr Guy Lachapelle

Pr Wagdi Habashi

Pr Pierre Talbot

André Leclerc

Dr Michel Béland

Pr Jean-Marie Dufour

Pr Ferri Hassani

Dr François Audibert

Dr Jacques Corcos

Dr Hany Moustapha

C’est donc avec une attention toute particulière que les inscriptions ont été portées au sol le 30 septembre dernier.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Palais des congrès et les Fonds de recherche du Québec misent sur le rayonnement de la communauté scientifique et les congrès internationaux

Le Palais des congrès de Montréal, son Club des Ambassadeurs et les Fonds de recherche du Québec ont développé un partenariat majeur visant à mettre en valeur l’apport des chercheurs et scientifiques québécois dans la confirmation et l’organisation de congrès internationaux à Montréal. Ces organisations, qui contribuent à la mise en valeur et au positionnement de Montréal comme destination de choix pour les congrès scientifiques d’envergure, souhaitent encourager les chercheurs à s’impliquer activement dans l’organisation d’événements à caractère international.

Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal, Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec, Dr Pavel Hamet, président du Club des Ambassadeurs et Hany Moustapha, vice-président du Club des Ambassadeurs, lors de la signature de l’entente.

Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal, Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec, Dr Pavel Hamet, président du Club des Ambassadeurs et Hany Moustapha, vice-président du Club des Ambassadeurs, lors de la signature de l’entente.

Le partenariat prévoit notamment la mise en place du Prix Relève, concours qui soulignera l’apport de chercheurs à l’organisation de congrès internationaux par l’octroi de bourses. Un Forum d’échange est également prévu à la programmation des activités, fort du succès de l’édition 2016 qui avait permis de faire la lumière sur l’impact d’un congrès pour les organisations scientifiques et de discuter des stratégies, enjeux et impacts liés à la valorisation de la recherche au Québec. Le concours Étudiants-chercheurs étoiles des FRQ continuera de tenir une remise de prix dans le cadre du Gala Reconnaissance du Palais des congrès de Montréal, un événement qui souligne la contribution de décideurs dans la confirmation de congrès au Palais. Bref, la collaboration établie privilégie la création de maillages entre la communauté scientifique et le Palais des congrès pour favoriser la tenue de congrès d’envergure à Montréal, des événements qui généreront à la fois des retombées intellectuelles et des recettes touristiques profitables pour l’ensemble de la communauté.

Certains secteurs se démarquent davantage quant au nombre de congrès tenus comme les sciences de la vie et l’aérospatiale. À titre d’exemple, 37 % des congrès internationaux accueillis au Palais des congrès sont issus de la santé, ce qui procure une visibilité majeure aux chercheurs et aux universités impliqués dans la tenue d’événements d’envergure associés à ce domaine.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

The Palais des congrès and Fonds de recherche du Québec focus on promoting the scientific community and international conventions

The Palais des congrès de Montréal, its Ambassadors Club and the Fonds de recherche du Québec have formed a major partnership aimed at acknowledging the role Québec’s researchers and scientists play in bringing international conventions to Montréal and helping to organize them. These organizations, which contribute to promoting and branding Montréal as a prime host city for large-scale scientific conventions, wish to encourage researchers to get actively involved in the process of organizing events that are international in scope.

partenaires

The partnership’s activities will include setting up the Prix Relève, a competition that will award grants aimed at recognizing researchers involved in the process of securing and organizing major international scientific conventions. The Forum will also be back for a second year after a successful inaugural edition in 2016, which turned the spotlight on the impact these conventions have on scientific organizations, and tackled the strategies, issues and impacts associated with promoting Québec research. Winners of the FRQ’s Star Student Researchers competition will continue to be honoured at the Palais des congrès de Montréal’s Recognition Award Gala, an event that pays tribute to the decision-makers who help bring a convention to the Palais. In short, the partnership will serve to create even deeper ties between the scientific community and the Palais des congrès to foster the hosting of even more major conventions in Montréal, events that will generate both intellectual benefits and tourism revenues for the entire community.

Some sectors, such as life sciences and aerospace, are more widely represented by virtue of the number of events they hold. For example, 37% of the international conventions hosted at the Palais des congrès are healthcare-related, which affords the researchers and universities involved in organizing events in that field widespread visibility.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Les universités, moteurs de création de richesse pour le Québec et sa métropole

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain et Montréal International ont dévoilé le 5 octobre 2016 une étude intitulée La contribution des universités de la région de Montréal à l’économie du Québec. Cette étude confirme l’importance de l’enseignement et de la recherche universitaire pour la richesse du Québec et de sa métropole. En plus de stimuler l’économie du savoir et l’innovation, les universités agissent dans leur communauté pour améliorer la qualité de vie des Québécois.

MI universites

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain et Montréal International ont déterminé six conditions gagnantes pour maximiser les retombées positives des universités sur l’économie de la métropole :

  • Mettre de l’avant un discours positif qui contribue au développement d’un sentiment de fierté à l’égard des universités;
  • Augmenter de cinq points de pourcentage sur cinq ans la part des grades universitaires dans la population de 25 à 34 ans au sein de la région métropolitaine de Montréal;
  • Faire de l’éducation, incluant l’enseignement supérieur, la priorité du prochain budget du gouvernement du Québec;
  • Continuer d’encourager les efforts visant à augmenter la rétention des étudiants internationaux après leur diplomation dans une université de la région métropolitaine afin d’atteindre le nombre de 10 000 d’ici à 2019;
  • Mettre sur pied une table de concertation réunissant des représentants des universités, des cégeps, du gouvernement du Québec et des employeurs afin de faciliter l’arrimage entre les programmes offerts par les établissements d’enseignement supérieur et les besoins futurs en matière de main-d’œuvre;
  • Accroître les partenariats entre les universités et les organismes publics, privés et à but non lucratif pour répondre avec agilité aux besoins du marché du travail en ce qui a trait au développement de nouvelles compétences.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain et Montréal International se sont engagés à développer une stratégie pour que ces six conditions gagnantes se concrétisent et à célébrer le rôle et la contribution des universités.

Source : Montréal international

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Universities: drivers of wealth creation for Québec and Montréal

The Board of Trade of Metropolitan Montreal and Montréal International released on October 5, 2016 a study today entitled The Contribution of Greater Montréal Universities to the Québec Economy. This study confirms the importance of teaching and university research for the wealth of Québec and Montréal. In addition to stimulating the knowledge and innovation economy, universities are active in their community, improving the quality of life of Quebecers.

MI universites

The Board of Trade of Metropolitan Montreal and Montréal International have identified six winning conditions to maximize the positive spinoffs of universities for the city’s economy:

  • Creating a positive discourse that contributes to a sense of pride about universities.
  • Increasing the number of university graduates in the Greater Montréal population aged 25 to 34 by five percentage points over five years.
  • Making education, including higher education, the priority in the next provincial budget.
  • Continuing to encourage efforts to increase the retention of international students after they graduate from a Greater Montréal university to reach 10,000 by 2019.
  • Creating a roundtable that brings together representatives of universities, CEGEPs, the Government of Québec and employers to help tie programs offered by institutions of higher learning to future labour needs.
  • Increasing partnerships between universities and public, private and non-profit organizations to offer an agile response to the job market’s needs for new skills.

The Board of Trade of Metropolitan Montreal and Montréal International are committed to developing a strategy to bring these six winning conditions together and celebrating the role and contribution of universities.

Source: Montréal international

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

International Congress on Personalized Health Care: a world first developed in Montréal

The first ever International Congress on Personalized Health Care took place at the Palais des congrès de Montréal in June of 2016. Hundreds of daniel_bouthilliermultidisciplinary professionals descended on the convention centre for this world first, created in Montréal by Daniel Bouthillier, an Appointed Ambassador of the Palais and Executive Director of the Quebec Network for Personalized Health Care and the President of the Palais Ambassadors Club, Dr. Pavel Hamet, Chief of Gene Medicine at the CHUM research centre, and Holder of the Canada Research Chair in Predictive Genomics, jointly with the Palais des congrès de Montréal.

The medicine of the future
pavel_hametCongress President, Dr. Hamet described what sparked the organization of the International Congress on Personalized Health Care: “We are at the dawn of a new era of medicine that will redefine healthcare management. Recent breakthroughs and advancements in molecular biology, genomics and data management enable the development of a more specific medical approach focusing on individual genetic makeup in its relationship with the environment.” Because applying this type of medical approach raises technological, financial, ethical and legal issues, the Congress aimed to address these and also evaluate the uses for this medicine.

Undeniable expertise
The Palais des congrès de Montréal has helped stage major events related to the life sciences for over 30 years. In 2015-2016, it hosted 24 national and international events linked to this sector of excellence. All told, these conventions, meetings, consumer shows and trade shows have brought almost 41,000 participants and business tourists to Montréal. These activities, along with the more than 45,000 room nights they generated in the city’s hotels, have amounted to $70 million in tourism revenues for Montréal and Québec.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Congrès international en soins de santé personnalisés : une première mondiale développée à Montréal

La première édition du Congrès international sur les soins de santé personnalisés s’est tenue au Palais des congrès de Montréal du 12 au 15 juin 2016. Des daniel_bouthilliercentaines de professionnels multidisciplinaires ont participé à cette première mondiale, créée à Montréal par Daniel Bouthillier, Ambassadeur accrédité et directeur général du Regroupement en soins de santé personnalisés au Québec et le président du Club des Ambassadeurs, Dr Pavel Hamet, chef du Service de médecine génique au Centre de recherche du CHUM et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génomique prévisionnelle, en collaboration avec le Palais des congrès de Montréal.

La médecine de l’avenir
pavel_hametPrésident du congrès, Dr Hamet a décrit le point de départ de la mise sur pied du Congrès international en soins de santé personnalisés : « Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère de la médecine qui va redéfinir la gestion des soins de santé. Les plus récentes recherches en biologie moléculaire, les progrès en génomique et les ressources offertes par les avancées technologiques en matière de gestion de données ont permis le développement d’une approche médicale plus spécifique axée sur l’individu et son environnement ». Puisque l’application d’une telle démarche médicale soulève des questions liées notamment à des aspects technologiques, financiers, éthiques et juridiques, le congrès visait à faire le point sur l’ensemble de ces questions et à évaluer l’utilité de cette médecine.

Une expertise indéniable
Depuis plus de 30 ans, le Palais des congrès de Montréal performe dans l’accueil d’événements d’envergure en sciences de la vie. Au cours de l’année 2015-2016, ce sont 24 événements nationaux et internationaux liés à ce créneau d’excellence qui se sont tenus en ces murs. Ces congrès, réunions, expositions publiques et expositions commerciales ont réuni près de 41 000 participants et touristes d’affaires dans la métropole. Ces activités, en plus des 45 000 nuitées réservées dans les hôtels montréalais, ont généré près de 70 M$ de recettes touristiques pour Montréal et le Québec.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Les clients du Palais des congrès contribuent à réduire l’empreinte climatique des événements

Au Palais des congrès de Montréal, l’engagement envers le développement durable et l’amélioration continue du service à la clientèle s’allient d’une façon toute particulière.

En effet, pour chaque questionnaire d’évaluation de la qualité des services complété par un client, le Palais remet 10$ à l’organisme Planetair pour l’achat de crédits-carbone Gold Standard. Ainsi, en plus de nous aider à guider nos actions, la rétroaction de nos clients contribue à réduire significativement l’empreinte des événements tenus au Palais!

En 2015-2016, 36,6 tonnes de CO2e ont été compensés grâce aux quelques minutes prises par nos clients pour évaluer leur satisfaction. Depuis 2012, la compensation de CO2e rendue possible par les clients du Palais dépasse 128 tonnes.

Merci à tous pour votre contribution!

compensation2016

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Palais des congrès clients help reduce events’ climate footprint

At the Palais des congrès de Montréal, there’s a special bond that exists between advancing sustainability and continually improving our service.

Each time a client fills out a survey on the quality of our services, the Palais gives $10 to Planetair to buy Gold Standard carbon credits. So in fact, your feedback not only helps shape our actions, it also contributes to measurably reducing the carbon footprint of events hosted at the Palais.

36.6 tons of CO2e were offset in 2015-2016, thanks to the few minutes you took to assess your appreciation. Since 2012, the CO2e offset made possible by the Palais’ clients exceeds 128 tons.

Thank you all for your contribution!

compensation2016

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Lancement du Laboratoire d’agriculture urbaine du Palais des congrès de Montréal et du Projet VERTical

Le Palais des congrès de Montréal devient la principale vitrine d’expérimentation et de promotion des technologies et techniques en agriculture urbaine au Québec en déployant le Laboratoire d’agriculture urbaine du Palais des congrès de Montréal. Ce projet novateur, qui privilégie le verdissement des toits du Palais tout en permettant l’expérimentation en développement durable, permet d’ajouter une seconde vocation à 31 500 pi2 de superficie de toit.

IMG_8835

En collaboration avec AU/LAB, Laboratoire de recherche, d’innovation et d’intervention en agriculture urbaine associé à l’Institut des sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), et La ligne verte, le Palais lance du même coup la plus récente phase de verdissement de ses toits : le Projet VERTical d’une superficie de 6 000 pi2. Ce projet novateur d’agriculture urbaine est caractérisé par des structures autoportantes verticales qui permettent entre autres d’expérimenter différents types de toiles naturelles et synthétiques, de contribuer à la lutte aux îlots de chaleur et de densifier de la production potagère. Des fines herbes, légumes à feuilles, fraises et fleurs comestibles sont au menu pour la première année d’expérimentation.

IMG_8902
Le projet VERTical a notamment reçu le soutien financier du Réseau d’Investissement Social du Québec, du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, de l’Arrondissement de Ville-Marie, de la fondation TD des amis de l’environnement, de la Caisse d’économie solidaire Desjardins et de PME MTL Centre-Ville.

Ainsi, le Laboratoire d’agriculture urbaine du Palais comprend maintenant :

  • Culti-VERT, le projet de vitrine technologique de toits verts et de jardin potager en bacs qui permet la pousse de fleurs, plantes, fruits, légumes dont des espèces visant à protéger le patrimoine végétal de même que du houblon qui sera intégré au projet de bière brassée dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal. Un projet rendu possible grâce à la collaboration d’Antoine Trottier de La ligne Verte et de Maxime Dufresne, consultant horticole;
  • Trois (3) ruches d’abeilles qui contribuent à la pollinisation des projets VERTical et Culti-VERT, en collaboration avec Miel Montréal; et
  • VERTical, le projet d’agriculture urbaine présentant une nouvelle technologie de culture verticale à l’aide de structures autoportantes munies de toiles expérimentales.

En ajoutant la Terrasse du Palais en 2010, un espace réservé pour l’accueil d’événements d’envergure  au Palais, la superficie de toit valorisée s’élève à 31 500 pi2.

IMG_8882
Des objectifs durables
Les projets réalisés par le Laboratoire d’agriculture urbaine du Palais des congrès de Montréal visent notamment à :

  • participer à la réduction des îlots de chaleur urbaine et à l’amélioration de la qualité de l’air dans le centre-ville de Montréal;
  • encourager l’industrie et les propriétaires immobiliers à passer à l’action en matière de verdissement de leurs toits;
  • contribuer à faire la promotion internationale de Montréal comme ville engagée dans une démarche de développement durable;
  • permettre aux congressistes et à l’organisme La Maison du Père de profiter des récoltes en collaboration avec Capital Traiteur, le fournisseur exclusif du Palais.

Dévoilement le 30 septembre
L’été 2016 étant une phase-test d’installation et de plantation, le dévoilement du projet VERTical est prévu le 30 septembre 2016. Notez la date dans votre agenda!

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail