Les Printemps du Palais : vitrine pour les artistes locaux

Avec près de 850 000 participants par année et 13 000 passages quotidiens dans sa galerie commerciale, le Palais est l’espace idéal pour faire rayonner le talent des artistes locaux.

Dans le cadre des Printemps du Palais, une programmation 100 % québécoise développée en collaboration avec MASSIVart, le centre de congrès offre une vitrine privilégiée aux créations d’artistes de chez nous. En plus d’enjoliver nos espaces publics, ce projet d’envergure permettra à nos artistes de briller auprès de visiteurs locaux et internationaux.

RAYON – une imposante structure de rondins

L’œuvre RAYON de l’atelier de design EN TEMPS ET LIEU est érigée au coin de l’avenue Viger Ouest et de la rue Saint-Urbain. Il s’agit d’une immense structure illuminée composée de rondins de bois, rappelant les longs hivers que nous connaissons si bien et l’espoir du printemps qui s’en suit. Par souci environnemental, les matériaux utilisés dans cette installation seront réutilisés une fois l’exposition terminée.

L’ours des Galeries du Palais — une œuvre en carton recyclé

Vous entrez au Palais à partir de la station de métro Place-d’Armes ? L’ours des Galeries du Palais vous accueille et donne le ton à notre programmation artistique surprenante. Confectionnée par l’artiste Laurence Vallières à partir de carton recyclé, l’œuvre animalière rappelle la faune du Québec et est certaine de marquer l’imaginaire des petits comme des grands.

Cannes de sirop d’érable — à l’honneur du temps des sucres

Dans le Hall Place Riopelle, l’artiste montréalais Whatisadam, ou WIA expose de géantes cannes de sirop d’érable au pied des fameux arbres roses qui composent l’œuvre permanente Nature légère de Claude Cormier. Ces icônes de la culture québécoise arrivent à point pour le temps des sucres !

Art Souterrain : une prolongation du festival au Palais

Finalement, le festival montréalais Art souterrain prolonge ses activités au Palais. Le public aura la chance d’admirer une panoplie d’œuvres telles Volière de Stéphanie Morissette, Decisions, decisions de Justin Langlois, Musée de carton de Francisco de la Barra ou encore Prothèses-sculptures de Philippe Ramette.

Le Palais des congrès se transformera donc en une véritable galerie d’art au cours des Printemps du Palais et mettra de l’avant sa nouvelle vision en devenant un vecteur de la créativité montréalaise et un générateur d’expériences mémorables.

Consultez la programmation complète des Printemps du Palais !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail