L’aérospatiale encore plus à l’avant-scène avec AÉROÉTS

L’industrie montréalaise de l’aérospatiale renforce davantage son rôle de leader avec le lancement de l’organisme AÉROÉTS, qui vise à positionner l’École de technologie supérieure (ÉTS) comme une école de classe mondiale dans le secteur de l’aérospatiale. À sa tête comme directeur figure nul autre que monsieur Hany Moustapha, aussi Ambassadeur émérite du Palais et coprésident du comité sectoriel en aérospatiale du Palais.

Au cours des prochaines années, grâce aux efforts de ce comité et à l’appui de la grappe économique représentée par Aéro Montréal en matière de rayonnement et de développement, le Palais prévoit d’ailleurs accentuer ses efforts pour attirer davantage de congrès et événements majeurs de ce domaine. Le comité envisage même de travailler à la création d’une Semaine de l’aérospatiale à Montréal dès 2013.

Rappelons que le grand Montréal figure parmi les plus importants centres aérospatiaux du monde, avec Seattle et Toulouse. Elle constitue la 2e capitale internationale pour la densité d’emplois en aérospatiale. Plus de 98 % de l’activité de l’industrie aérospatiale du Québec se concentre en fait dans le grand Montréal, qui est l’une des rares régions au monde où la quasi-totalité des composantes d’un avion sont accessibles dans un rayon de 30 km.

Source photo: www.aeromontreal.ca

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail