Le Palais des congrès et les Fonds de recherche du Québec misent sur le rayonnement de la communauté scientifique et les congrès internationaux

Le Palais des congrès de Montréal, son Club des Ambassadeurs et les Fonds de recherche du Québec ont développé un partenariat majeur visant à mettre en valeur l’apport des chercheurs et scientifiques québécois dans la confirmation et l’organisation de congrès internationaux à Montréal. Ces organisations, qui contribuent à la mise en valeur et au positionnement de Montréal comme destination de choix pour les congrès scientifiques d’envergure, souhaitent encourager les chercheurs à s’impliquer activement dans l’organisation d’événements à caractère international.

Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal, Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec, Dr Pavel Hamet, président du Club des Ambassadeurs et Hany Moustapha, vice-président du Club des Ambassadeurs, lors de la signature de l’entente.

Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal, Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec, Dr Pavel Hamet, président du Club des Ambassadeurs et Hany Moustapha, vice-président du Club des Ambassadeurs, lors de la signature de l’entente.

Le partenariat prévoit notamment la mise en place du Prix Relève, concours qui soulignera l’apport de chercheurs à l’organisation de congrès internationaux par l’octroi de bourses. Un Forum d’échange est également prévu à la programmation des activités, fort du succès de l’édition 2016 qui avait permis de faire la lumière sur l’impact d’un congrès pour les organisations scientifiques et de discuter des stratégies, enjeux et impacts liés à la valorisation de la recherche au Québec. Le concours Étudiants-chercheurs étoiles des FRQ continuera de tenir une remise de prix dans le cadre du Gala Reconnaissance du Palais des congrès de Montréal, un événement qui souligne la contribution de décideurs dans la confirmation de congrès au Palais. Bref, la collaboration établie privilégie la création de maillages entre la communauté scientifique et le Palais des congrès pour favoriser la tenue de congrès d’envergure à Montréal, des événements qui généreront à la fois des retombées intellectuelles et des recettes touristiques profitables pour l’ensemble de la communauté.

Certains secteurs se démarquent davantage quant au nombre de congrès tenus comme les sciences de la vie et l’aérospatiale. À titre d’exemple, 37 % des congrès internationaux accueillis au Palais des congrès sont issus de la santé, ce qui procure une visibilité majeure aux chercheurs et aux universités impliqués dans la tenue d’événements d’envergure associés à ce domaine.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Congrès international en soins de santé personnalisés : une première mondiale développée à Montréal

La première édition du Congrès international sur les soins de santé personnalisés s’est tenue au Palais des congrès de Montréal du 12 au 15 juin 2016. Des daniel_bouthilliercentaines de professionnels multidisciplinaires ont participé à cette première mondiale, créée à Montréal par Daniel Bouthillier, Ambassadeur accrédité et directeur général du Regroupement en soins de santé personnalisés au Québec et le président du Club des Ambassadeurs, Dr Pavel Hamet, chef du Service de médecine génique au Centre de recherche du CHUM et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génomique prévisionnelle, en collaboration avec le Palais des congrès de Montréal.

La médecine de l’avenir
pavel_hametPrésident du congrès, Dr Hamet a décrit le point de départ de la mise sur pied du Congrès international en soins de santé personnalisés : « Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère de la médecine qui va redéfinir la gestion des soins de santé. Les plus récentes recherches en biologie moléculaire, les progrès en génomique et les ressources offertes par les avancées technologiques en matière de gestion de données ont permis le développement d’une approche médicale plus spécifique axée sur l’individu et son environnement ». Puisque l’application d’une telle démarche médicale soulève des questions liées notamment à des aspects technologiques, financiers, éthiques et juridiques, le congrès visait à faire le point sur l’ensemble de ces questions et à évaluer l’utilité de cette médecine.

Une expertise indéniable
Depuis plus de 30 ans, le Palais des congrès de Montréal performe dans l’accueil d’événements d’envergure en sciences de la vie. Au cours de l’année 2015-2016, ce sont 24 événements nationaux et internationaux liés à ce créneau d’excellence qui se sont tenus en ces murs. Ces congrès, réunions, expositions publiques et expositions commerciales ont réuni près de 41 000 participants et touristes d’affaires dans la métropole. Ces activités, en plus des 45 000 nuitées réservées dans les hôtels montréalais, ont généré près de 70 M$ de recettes touristiques pour Montréal et le Québec.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Lancement des prix de soutien à l’organisation de conférences internationales

Le Palais des congrès de Montréal et les Fonds de recherche du Québec ont récemment lancé des prix pour reconnaître le travail de chercheurs qui s’investissent dans la confirmation et l’organisation de grands congrès scientifiques internationaux.

Sans contredit, la tenue de congrès scientifiques internationaux assure un rayonnement non seulement pour les chercheurs, mais également pour les établissements et pour le Québec dans son ensemble. Ces événements d’envergure favorisent le réseautage et les collaborations localement et à l’international, de même qu’ils génèrent des retombées intellectuelles et économiques appréciables pour le Québec.

Pour connaître les détails du concours et soumettre une demande, consultez le site des Fonds de recherche du Québec.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Dans les coulisses du Gala, le producteur ID3 exprime son savoir-faire

Convier 450 convives à une soirée qui allie à la fois une cérémonie de reconnaissance où 22 personnes sont honorées et une symphonie gastronomie présentant 8 équipes de cuisine, ce n’est pas une mince affaire!

IMG_5921

Pour ce faire, le Palais fait appel à un producteur d’expérience : Idées au cube. Chaque année depuis près de 20 ans maintenant, leur équipe relève le défi de créer un effet grandiose pour offrir une expérience unique aux invités. La conception et la production du Gala Reconnaissance requièrent 6 mois de travail. Le Gala est minuté au quart de tour, rien n’est laissé au hasard!

On commence par choisir les gabarits et surfaces de projection. Cette année, on a ajouté un défi technique en combinant un écran traditionnel à des structures flexibles rappelant la vague choisie comme thème visuel du Gala 2016. Ensuite, les ambiances ont été développées pour les différents parties du Gala afin d’agencer les successions de couleurs et de mouvements de la courbe. L’habillage de la symphonie gastronomique a également été pensé avec un visuel plus organique et monochrome.

Pendant ce temps, l’équipe du Palais rencontre les Ambassadeurs pour des entrevues et séances photos, confirme la participation des hôtels et de leurs chefs, sélectionne les vins, voit au montage et à la décoration de la salle, prépare les trophées, gère les invitations et le plan de salle, prépare les allocutions, les imprimés et les communications entourant l’événement.

coulisse gala2

Le Gala 2016 en chiffres

  • 22 personnes honorées
  • 450 invités
  • Des vidéos de 8746 pixels de large X 1080 de haut, l’équivalent de 4,5 écrans HD en qualité visuelle
  • 250 heures de design et de production d’animations vidéo
  • Une projection en arrière-scène de près de 130 pieds de large
  • 7 projections sur écran autour de la salle
  • 12 serveurs médias
  • 12 projecteurs vidéos

Conçu pour mettre en valeur les Ambassadeurs qui rendent possible la tenue de congrès d’envergure à Montréal, l’industrie du tourisme d’affaires et le savoir-faire du Palais, le Gala Reconnaissance offre chaque année une soirée mémorable.

Pour voir les moments marquants du Gala, visionnez la vidéo rétrospective.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Un Ambassadeur à la tête d’une Chaire de recherche en sciences apicoles

Participer à la confirmation d’un congrès international, ça peut changer une vie professionnelle! Sitôt accrédité Ambassadeur pour la tenue à Montréal de l’imposant congrès international Apimondia 2019 Apicultural Congress, Pierre Giovenazzo a été nommé titulaire de la nouvelle Chaire de leadership en enseignement des sciences apicolespierre_giovenazzo de l’Université Laval. Cette chaire vise à valoriser et soutenir l’enseignement et la formation en sciences apicoles pour améliorer la productivité des apiculteurs, augmenter la rentabilité de leurs activités et assurer la pérennité de l’industrie de l’apiculture.

Dans le contexte où l’industrie apicole fait face à plusieurs défis, la chaire aidera à la croissance de l’industrie en contribuant à l’amélioration des connaissances et en bonifiant l’enseignement des sciences apicoles au niveau universitaire. En Amérique du Nord, les services de pollinisation de l’abeille domestique sont en demande croissante et plusieurs productions horticoles en dépendent pour leur rentabilité (dont les bleuets et les canneberges au Québec). D’autre part, les colonies d’abeilles domestiques subissent les contrecoups des nombreux traitements phytosanitaires utilisés dans les cultures et le taux de mortalité moyen des colonies est d’environ 25 % durant l’hiver et 20 % en été au Canada au cours de la dernière décennie. Il y a peu de spécialistes en sciences apicoles et le Québec profitera grandement d’une structuration de la recherche et de l’enseignement universitaire dans ce domaine.

Depuis plus de 15 ans, M. Giovenazzo réalise des projets de recherche en apiculture sur la sélection génétique, la reproduction, l’alimentation, la régie d’élevage et le contrôle des maladies. Il a contribué à la formation et à la spécialisation de plusieurs étudiants de 2e cycle. Il est vice-président de l’Association canadienne des professionnels de l’apiculture, président du comité Apimondia 2019 qui réunira 6 500 délégués à Montréal, et membre de divers groupes d’intervenants en apiculture au Québec, au Canada et à l’international.

 

Source : Département de biologie, Université Laval

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Gala Reconnaissance, une soirée d’exception

IMG_5921
Encore cette année, le Gale Reconnaissance 2016 du Palais des congrès de Montréal a été une soirée mémorable réunissant 450 personnes issues de l’industrie du tourisme, de la communauté universitaire et du milieu des affaires, venues souligner la contribution exceptionnelle de 18 nouveaux Ambassadeurs, d’un Grand Ambassadeur et de trois étudiants-chercheurs étoiles.

Animé par Ève-Marie Lortie, l’événement et sa symphonie gastronomique mettait également en vedette Capital Traiteur de même que les grands hôtels de la métropole. Le Palais a d’ailleurs souligné la contribution exceptionnelle des chefs et des directeurs généraux de chacun des établissements  :

Produit par le Palais des congrès, le Gala Reconnaissance 2016 a été rendu possible notamment grâce au soutien de Tourisme Québec, CGI, Freeman audiovisuel Canada, GES Canada, le Salon international de l’Auto de Montréal, Tourisme Montréal et à la collaboration des directeurs généraux des grands hôtels.

L’album photo de l’événement est disponible sur Flickr.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Palais des congrès de Montréal et les Fonds de recherche du Québec s’allient pour soutenir la relève

IMG_5891
Encore cette année, le Gala Reconnaissance du Palais des congrès de Montréal, en collaboration avec les Fonds de recherche du Québec, a mis en valeur la relève en présentant les lauréats de mars du concours étudiants-chercheurs étoiles. Ce concours permet de reconnaître l’excellence des recherches réalisées par des étudiants-chercheurs en plus d’encourager les carrières en recherche dans leurs domaines au Québec.

Étudiants-Chercheurs étoiles de mars 2016

 f_m
Fonds Nature et technologies
Farzaneh Mahvash Mohammadi, étudiante au doctorat en génie électrique et informatique, Université McGill
Publication primée : « Space-Charge Limited Transport in Large-Area Monolayer Hexagonal Boron Nitride », parue dans Nano Letters, 2015

vincent
Fonds Santé

Vincent-Philippe Lavallée, Stagiaire postdoctoral en médecine, Université de Montréal
Publication primée : « The transcriptomic landscape and directed chemical interrogation of MLL-rearranged acute myeloid leukemias », parue dans Nature Genetics, 2015

whitefeather
Fonds société et culture

WhiteFeather Hunter, Étudiante à la maîtrise en beaux-arts, Université Concordia
Publication primée : « Crafting Biotextiles, projet de recherche et production dans une nouvelle discipline (bioart), août 2014 – novembre 2015, Australie/Ottawa/Montréal », parue sur le site web de WhiteFeather Hunter, 2015

Un fonds de soutien aux Ambassadeurs
Lors de cette soirée de reconnaissance, Raymond Larivée, président-directeur général du Palais, a annoncé la mise sur pied de la Bourse Relève qui vise à encourager les chercheurs à s’impliquer dans la tenue d’un congrès international à Montréal, au Palais. Gérée par les Fonds de recherche du Québec en collaboration avec le Club des Ambassadeurs, cette bourse permettra de récompenser les étudiants-chercheurs activement engagés dans cette démarche qui permet de générer des retombées intellectuelles importantes.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Yves Michaud nommé Grand Ambassadeur

À l’occasion du Gala Reconnaissance du 30 mars 2016, le Palais des congrès et son Club des Ambassadeurs ont remis le prix spécial Grand Ambassadeur à M. Yves Michaud qui, en donnant l’impulsion initiale au Palais des congrès, a contribué à l’ouverture du Québec sur le monde et au rayonnement international de Montréal.

17_Yves-Michaud-CMYK-1024x1024En 1984, M. Yves Michaud a été nommé président-directeur général du Palais des congrès de Montréal et, un an plus tard, a fondé le Club des Ambassadeurs. Sous sa gouverne, le Palais prend son envol en se positionnant avec fierté sur l’échiquier mondial des destinations touristiques d’affaires.

Délégué général du Québec à Paris après avoir été délégué du Québec auprès d’organisations internationales et conseiller diplomatique du premier ministre du Québec, M. Michaud a contribué tout au long de sa carrière au rayonnement de Montréal à l’international. En 1984, il est nommé Commandeur de la Légion d’honneur, une haute distinction de la République Française.
IMG_5802

Au cours des trois années passées à la tête de la société d’État, M. Michaud permet à la métropole de s’inscrire parmi les grandes destinations d’affaires du monde en faisant du Palais un outil de développement économique et touristique incontournable pour Montréal et le Québec. Il est à l’origine de nombreuses actions structurantes pour le Palais dont le développement d’une politique de location et des stratégies de ventes et de marketing sur le marché des congrès. On lui doit également la mise sur pied de collaborations et de partenariats avec diverses institutions telles que l’Office des Congrès et du Tourisme du Grand Montréal, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, la Ville de Montréal, des universités et les gouvernements provincial et fédéral dans le cadre de candidatures internationales, un modèle toujours d’actualité en 2016. Il a également signé un protocole de coopération commerciale avec le Palais des congrès de Paris.

Tout au long de sa carrière, la prospérité économique et culturelle du Québec demeure une préoccupation de premier plan pour M. Michaud.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Club accueille 18 nouveaux Ambassadeurs

L’édition 2016 Gala Reconnaissance a souligné la contribution exceptionnelle de personnalités influentes et dynamiques issues des grands créneaux d’excellence de l’économie montréalaise qui, outre leurs activités professionnelles habituelles, ont contribué activement à la confirmation d’un congrès international à Montréal, engendrant ainsi des retombées économiques et intellectuelles importantes pour la ville et la province.

Depuis 1985, les membres du Club des Ambassadeurs ont permis de confirmer près de 230 événements d’envergure, qui ont généré près d’un 1 G$ en retombées pour Montréal et le Québec. « Comparable à une candidature pour les Jeux Olympiques, la confirmation d’un congrès international à Montréal ne pourrait pas être possible sans la participation des 300 membres du Club ou de ceux en devenir », mentionne le Dr Pavel Hamet, président du Club des Ambassadeurs du Palais.

 

Les Ambassadeurs accrédités en 2016

Monsieur Daniel Bouthillier et Docteur Pavel Hamet, Ambassadeur émérite
Congrès international sur les soins de santé personnalisés, du 12 au 15 juin 2016
1000 délégués, 2 350 000 $ en retombées économiques

Monsieur Denis Coderre
Forum mondial de l’économie sociale – GSEF2016, du 7 au 9 septembre 2016
2000 délégués, 3 000 000 $ en retombées économiques

L’honorable Sheila Copps et Monsieur Alain Dufour
Sommet Mondial du Design – Montréal / World Design Summit – Montréal, du 16 au 24 octobre 2017
4500 délégués, 12 300 000 $ en retombées économiques

Professeur Nicolas Moitessier
18th International Biotechnology Symposium and Exhibition – IBS 2018, du 13 au 17 août 2018
2000 délégués, 5 600 000 $ en retombées économiques

Monsieur Michel Landry et Docteur Claude Verreault
21e Congrès mondial de l’hypnose, du 23 au 25 août 2018
1800 délégués, 4 800 000 $ en retombées économiques

Docteur Sylvain Lanthier et Docteur Alexander Thiel
11th World Stroke Congress, du 17 au 19 octobre 2018
3000 délégués, 4 650 000 $ en retombées économiques

Monsieur André Leclerc, Ambassadeur émérite
Sommet mondial Destinations pour tous 2014, du 19 au 22 octobre 2014
360 délégués, 900 000 $ en retombées économiques

Professeur Gregory Dudek
ICRA 2019 – IEEE International Conference on Robotics and Automation, du 20 au 25 mai 2019
1500 délégués, 4 260 000 $ en retombées économiques

Professor Gordon Young
27th General Assembly of the Intl Union of Geodesy & Geophysics – IUGG, du 9 au 16 juillet 2019
4000 délégués, 16 300 000 $ en retombées économiques

Monsieur Philippe Pichet, Monsieur Jean-Ernest Célestin et Madame Roxane Pitre
National Organization of Black Law Enforcement Executives (NOBLE) 43rd Annual Training Conference and Exhibition, du 10 au 14 août 2019
1 200 délégués, 4 000 000 $ en retombées économiques

Monsieur Pierre Giovenazzo, Ph.D.
46th Apimondia International Apicultural Congress 2019, du 8 au 12 septembre 2019
6500 délégués, 17 000 000 $ en retombées économiques

Professeur Mohamad Sawan
42nd Annual International Conference of the IEEE Engineering in Medicine and Biology Society – EMBC 2020, du 21 au 25 juillet 2020
3000 délégués, 8 300 000 $ en retombées économiques

Pour plus d’information sur les Ambassadeurs accrédités et leurs congrès, consultez le congresmtl.com/gala.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Palais des congrès et les Fonds de recherche du Québec contribuent au rayonnement des chercheurs grâce à l’accueil de grands congrès

frq

À l’occasion de la première édition du Forum d’échange sur le rayonnement de la recherche au Québec, le président-directeur général du Palais a annoncé la création d’un fonds dédié à aider les chercheurs qui souhaitent s’impliquer dans la tenue d’un congrès international au Palais. Ce fonds de 25 000 $, qui sera géré par les Fonds de recherche du Québec en collaboration avec le Club des Ambassadeurs, permettra de répondre à certains besoins essentiels dans les démarches visant à confirmer de grands rassemblements internationaux au Palais.

Les deux organisations, qui contribuent à la mise en valeur et au positionnement de Montréal comme une destination de choix pour les congrès scientifiques d’envergure, ont ainsi souhaité encourager les chercheurs à s’impliquer activement dans l’organisation d’événements à caractère international.

« Soutenir proactivement les chercheurs en leur donnant des outils pour organiser et accueillir des congrès internationaux d’envergure permet de valoriser l’expertise locale tout en générant d’importantes retombées intellectuelles et économiques pour Montréal et le Québec », affirme Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal, une société d’État du gouvernement du Québec. « Montréal est reconnue mondialement comme une grande ville de savoir grâce à ses chercheurs, ses universités et ses centres de recherche de renommée mondiale. En soutenant ces sommités associées aux grands secteurs économiques de notre métropole, nous permettons à toute une province de rayonner sur la planète », ajoute-t-il.

Pour sa part, Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec, a affirmé : « Il est important de stimuler l’implication de nos chercheurs et étudiants-chercheurs dans l’organisation de grands congrès internationaux. Il y a là un aspect entrepreneurial qu’il faut encourager, compte tenu des retombées que la communauté scientifique peut en retirer, mais aussi le Québec dans son ensemble. Il faut saisir les opportunités de prendre le leadership dans l’organisation de grands congrès scientifiques, tant dans le secteur des sciences de la vie que dans ceux des sciences naturelles et du génie, et des sciences sociales et humaines, des arts et lettres. La dimension intersectorielle doit être considérée dans la planification de grands congrès scientifiques, de même que l’implication du public. Il faut aussi mettre les étudiants dans le coup pour leur donner le goût plus tard de s’impliquer dans ce genre d’initiative scientifique ».

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail