Art et aménagement paysager

Place à la créativité des artistes québécois

Le Palais des congrès peut s’enorgueillir de posséder plusieurs aménagements paysagers et oeuvres d’art audacieuses réalisées par des artistes québécois.

Que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur du Palais, les oeuvres d’art sont omniprésentes et agrémentent le paysage urbain. On y retrouve des toiles, des sculptures, un diptyque en verre, un aménagement paysager intérieur très audacieux et même une sculpture de Jean-Paul Riopelle dans le parc adjacent au Palais.

Partenaire
Partenaire-ArtPublicMontreal-Medium@X2

Aménagement paysager

Jardin Nature légère/Lipstick Forest de Claude Cormier crée un attrait visuel coloré et original, avec ses 52 arbres de béton rose. De conception surréaliste, ils ont été réalisés par les sculpteurs du groupe Aquanov, dans une volonté de reproduire les arbres de l’avenue du Parc de Montréal. Ce clin d’œil à la nature en plein cœur du centre-ville montréalais a remporté, en 2003, le premier prix ex aequo dans la catégorie « aménagement paysager » de l'Institut de Design Montréal, ainsi qu’un deuxième prix de l'Association des architectes paysagistes du Canada.

Situé sur l’Esplanade du Palais, ce magnifique jardin de pommetiers est composé de 31 monticules de terre ovales accueillant des pommetiers décoratifs, arbre emblématique de Montréal. Le lieu de détente, parcouru de sentiers de pierre calcaire typique de Montréal, se transforme en une véritable symphonie de rose au mois de mai, au grand plaisir des visiteurs!

 

Œuvres d’art

TRANSLUCIDE

Pilon, Cantin, Lemieux, Leblanc
2003

Une création de Jean-François Cantin, Michel Lemieux et Victor Pilon en collaboration avec Martin Leblanc de NOMADE, est un diptyque qui illustre la vocation du Palais en tant que lieu de passage et de rencontre, un lieu d'échange de points de vue et d'interaction des perceptions. Dans la grande verrière, un visage et une main expriment le contact entre les sens et la réflexion. Translucide a été sélectionnée lors du Concours national d'intégration des arts à l'architecture tenu dans le cadre de l'agrandissement du Palais des congrès de Montréal.

AILES COULEUR DU TEMPS, NUAGE DE SOLEIL

Beauchemin, Micheline
1983

Cette œuvre de Micheline Beauchemin orne le plafond du Hall Viger depuis 1984. Suspendue à un trapèze de cordes synthétiques, cette création est constituée de 7 000 tiges d'aluminium fini miroir argent, d'une hauteur allant de quatre à vingt pieds et d'une longueur de 38 pieds.

AURORE BORÉALE

Panneton, Louise
1983

Orne le mur du foyer Viger à l'est de la salle 517. Composée de 23 modules de tapisseries de diverses hauteurs montés sur un demi-cercle en bois souple, cette œuvre de bois, d'aluminium, de laine et de fil d'argent donne une impression de vibration, tel le mouvement d'une aurore boréale.

SANS TITRE (portes)

Laporte, Lucie
et Marcil, Joseph

1983

Cette œuvre qui reposait sur les portes d'accès à la salle 517D est maintenant installée sur le mur extérieur de la salle 524A

ÉOLIENNE V

Daudelin, Charles
1983

Une œuvre de Charles Deaudelin créée en 1983 et installée à l'angle des rues Saint-Antoine et Saint-Urbain. Structure composée de cinq colonnes en acier placées à l’intérieur d’une base en granit. Chaque mât est surmonté d’une longue tige dont la direction et l’inclinaison fluctuent selon les effets du vent. En contraste avec l’architecture, la proximité de l’autoroute, la congestion de l’espace, l’artiste a voulu développer un projet à la verticale, linéaire. Par ailleurs, la base circulaire en granit permet à l’œuvre d’avoir un champ délimité dans l’espace.

HORLOGE SOLAIRE

Mongeau, André
1983

Cette œuvre au laser créée par André Mongeau est située dans l'entrée du 201, avenue Viger Ouest. Elle est composée d'un support acrylique de 336 fibres optiques et de 500 câbles. Passant à l'intérieur, un rayon laser fait varier la couleur des fibres optiques.

LOPHOPHORE

(oiseau des Indes au plumage coloré)
Philippon, Denise
1983

Créée par Denise Philippon en 1983, cette œuvre est composée de laine, de lin et de bois.

LA POUSSÉE VERS LE HAUT

Larivée, Francine
2003

Oeuvre de Francine Larrivée symbolisant une grande rencontre sur le toit du Palais, un espace où le ciel et l'eau ne font qu'un… Née du besoin de créer un environnement particulier sur un toit d'environ 4 180 mètres carrés (45 000 pi2), La Poussée vers le haut rappelle que le Palais est construit sur une ancienne rivière. La Poussée vers le haut a été sélectionnée lors d'un concours parrainé par le ministère de la Culture et des Communications du Québec dans le cadre de l'agrandissement du Palais des congrès de Montréal.

SCULPTURE HORLOGE

Zeldakova, Olga
1983

Une œuvre d'Olga Zeldakova en collaboration avec Denis Matte.

MOUVEMENTS ONDULATOIRES

Grenon, Carol
1983

Groupe de 6 panneaux de chêne rouge traités comme une seule murale créant un mouvement ondulatoire concentrique.

PORTES FORTERESSES

Legros, Jean-Pierre
1983

Cette œuvre qui ornait les portes de la salle 517B, se trouve maintenant sur le mur du corridor du 4e étage, dans le secteur Est.