Une foule d’activités à proximité

Avec l’été, les événements et activités prolifèrent à proximité du Palais. Un saut de puce mène au Quartier des spectacles et à sa place des Festivals, le lieu d’origine de tant de ces bonnes vibrations qui animent la ville. Pour connaître toute l’offre culturelle et s’offrir un billet de dernière minute, il suffit d’un arrêt à La Vitrine, la billetterie ludique qui réagit sur votre passage.

Des nouveaux venus parmi les restaurants de la métropole promettent petits plaisirs et grande bombance, même aux gastronomes habitués de Montréal. Entre autres, le Bar et Bœuf, Le Hangar, Les 400 coups et le Van Horne réinterprètent les classiques, explorent le goûteux potentiel de la simplicité et portent la cuisine du marché à des sommets.

Plutôt soif de grand air? Arpentez tranquillement les quais du Vieux-Port, partez quelques heures en croisière sur le fleuve ou osez affronter les tumultueux rapides de Lachine. Les esprits aventureux apprécieront aussi suivre les traces d’Indiana Jones au Centre des sciences

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Création d’un comité de leaders de l’aérospatiale

La Société du Palais des congrès de Montréal annonce la création de son nouveau Comité événements majeurs — aérospatiale. Ce groupe d’experts réunit des représentants de huit chefs de file de l’industrie aérospatiale montréalaise : Aéro Montréal, CRIAQ, Bombardier Aérospatiale, Université McGill, École de technologie supérieure, Centre national de recherche du Canada — Aérospatiale, Morpho Canada et Montréal International.

Le grand Montréal figure parmi les plus grands centres aérospatiaux du monde, avec Seattle et Toulouse, et constitue la 2e capitale mondiale pour la densité d’emplois en aérospatiale. Le travail du comité permettra d’attirer de nouveaux congrès et événements d’envergure dans la métropole et contribuera à renforcer son positionnement dans cette industrie.

Le comité est coprésidé par Hany Moustapha, professeur et directeur d’AÉROÉTS, Ambassadeur et membre du comité consultatif du Club des Ambassadeurs du Palais des congrès, et par Suzanne M. Benoît, directrice générale d’Aéro Montréal, la grappe aérospatiale. Un comité réunissant des sommités d’un autre créneau d’excellence de l’économie québécoise devrait également voir le jour d’ici la fin de l’année.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Les Terrasses du Palais: une nouvelle tournure

Vous pouvez maintenant inviter vos convives à prendre l’air et à admirer la ville sous tous ses angles. Depuis la mi-mai, le Palais vous offre de nouvelles perspectives sur Montréal :

  • La Terrasse du Palais, avec sa vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent et le pont Jacques-Cartier, vous met aux premières loges pour assister aux feux d’artifice.
  • Du Belvédère, vous verrez se déployer sous vos yeux le quartier international de la métropole. Vous vous sentirez en plein cœur de la ville!
  • L’Esplanade et la Terrasse Viger forment un magnifique jardin de pommetiers décoratifs, le décor idéal pour vos réceptions. Dans ce lieu de détente fleurit une véritable symphonie de rose au mois de mai, au grand plaisir des invités!

Pour plus de détails sur les Terrasses du Palais.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Un tourbillon d’événements au Palais

Un vent d’activité soufflera sur le Palais des congrès de Montréal pendant tout l’été. Plus d’une trentaine d’événements de grande envergure marqueront la saison, à commencer par le 19e congrès international Soroptimist, l’exposition commerciale Club BRP Montréal 2011 de Bombardier et l’International Association of Administrative Professionals / 2011 International Convention and Education Forum en juillet.

Suivront en août la conférence et compétition de l’American Cheese Society, le Festival d’animé Otakuthon 2011 et le sommet mondial Écocité. Les beaux jours se termineront au rythme de la 10th CIVICUS World Assembly et du 12th International Congress of Human Genetics, entre lesquels s’insèrera l’exposition Esthétique SPA International.

À eux seuls, ces neuf rassemblements devraient attirer environ 32 720 participants et générer des retombées de près de 40 M$. Un été chaud en perspective!

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

2010-2011: des records et 225 M$ en retombées économiques pour le Palais des congrès de Montréal

Le Palais des congrès de Montréal vient de connaître une année remarquable. Du 1er avril 2010 au 31 mars 2011, il a battu des records d’attractivité en accueillant 350 événements, un record, en plus d’accueillir près de 632 000 participants, le meilleur résultat depuis 2004/05.

Ces visiteurs, qui ont réservé quelque 207 000 nuitées dans les hôtels de la ville, représentent des retombées économiques estimées à 225 M$. De cette somme, 173 M$ sont attribuables aux 30 congrès nationaux et internationaux.

Le calendrier des événements futurs a pour sa part connu une croissance de 24 % par rapport aux résultats obtenu l’an dernier, soit un total de 397 congrès, expositions et événements corporatifs. Encore une fois, le marché des congrès s’est démarqué en progressant également de 24 % par rapport à l’année précédente.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

C’est l’hiver à Montréal, on en profite!

Gardez le sourire cet hiver en profitant pleinement d’un calendrier débordant d’activités exceptionnelles. Amateurs d’événements culturels, sportifs ou gastronomiques, préparez-vous à passer des heures de bonheur, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Même l’hiver, Montréal demeure fidèle à sa réputation de ville de festivals. En plein cœur du mois de janvier, le festival de musique électronique hivernal Igloofest a fait danser des dizaines de milliers de jeunes sur la musique survoltée des DJ montréalais et internationaux les plus en vue.

À la recherche d’activités en famille? La fête des Neiges de Montréal est la fête familiale par excellence au parc Jean-Drapeau. En février, le Festival Mondial du Cirque de Demain de Paris a mis en vedette des artistes au talent phénoménal venus des quatre coins du globe qui ne proposent rien de moins que le meilleur du cirque au monde.

Et bien sûr, il y a l’incontournable de l’hiver montréalais, le Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE qui en était, cette année, à sa 12e édition, du 17 au 27 février dernier. Au menu de cette véritable célébration hivernale, des artistes talentueux, des chefs inspirés et des designers extraordinaires qui s’uniront afin de laisser libre cours à leur passion, leur vision et leur créativité. Cette année, le festival braque les projecteurs sur les talents féminins. Le Palais participait cette année encore à l’activité Art souterrain de la Nuit blanche à Montréal, un parcours de 6 km entre la Place des Arts et le Complexe les Ailes où ont été dévoilés 108 projets d’art contemporain.

Les plus frileux aimeront s’offrir la Carte musées Montréal qui ouvre les portes des 34 musées de la métropole. À l’affiche, de nombreuses expositions parmi lesquelles une exposition archéologique majeure au Musée des beaux-arts de Montréal jusqu’au 26 juin prochain, L’empereur guerrier de Chine et son armée de terre cuite. Pointe‑à‑Callière, le musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, dévoile pour sa part les secrets bien gardés de la rue Sainte-Catherine, emblème de Montréal s’il en est un. À sa porte, les extraordinaires Symphonies portuaires de Pointe-à-Callière présente chaque année un impressionnant concert d’instruments aussi insolites que les sirènes de bateau, les sifflets de locomotive et les cloches de la basilique Notre-Dame. Une expérience sonore grandiose… et gratuite les dimanches 27 février et 6 mars!

Non loin de Pointe-à-Callière, sur les Quais du Vieux-port, Bota-Bota, spa-sur-l’eau vous invite à redécouvrir le Fleuve Saint-Laurent − en alliant éclat, détente, design et beauté d’un panorama à 360º. Un accès privilégié au fleuve tout en bénéficiant des vertus à la fois relaxantes et vivifiantes du circuit d’eau.

L’hiver, c’est aussi le temps de profiter du parc du Mont-Royal en patinant sur le lac aux Castors ou en chaussant les raquettes à l’occasion d’une ballade nocturne dans le sillon d’un chemin tracé par un guide. Sans oublier les multiples activités hivernales organisées dans les parcs-nature de la ville de Montréal et le zoo de Granby qui ouvre ses portes les fins de semaine à une heure de route de la métropole.

L’hiver à Montréal, c’est toute une saison!

Pour tout savoir sur l’hiver à Montréal, www.tourisme-montreal.org/Accueil/

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Palais au toit vert

Ayant emprunté depuis plus d’une décennie la voie du développement durable, le Palais affiche une fois de plus son engagement en s’offrant des toits verts. Grâce à cette transformation qui a été amorcée dès 2010, tout le monde y gagne… L’environnement, mais aussi les clients du Palais qui pourront profiter de nouveaux espaces uniques.

Le Palais se positionnera favorablement parmi les leaders de l’industrie en offrant près de 150 000  pi2 de superficie de toit en misant à la fois sur le verdissement, l’aménagement de zones potagères, des aires de repos et des espaces pour les événements.

« Nous avons toujours pris au sérieux notre engagement envers le développement durable, affirme Marc Tremblay, président-directeur général du Palais. L’aménagement d’un toit vert est une étape dans notre plan, tout comme la révision de notre programme d’accompagnement de nos clients en matière d’événements écoresponsables. Oui, effectivement, nous avons une vision ambitieuse, mais elle n’en demeure pas moins réaliste. »

L’expérience a démarré l’année dernière avec une première récolte de tomates au plus grand plaisir de Wahed Naja, chef exécutif de Capital Traiteur, traiteur exclusif du Palais. Les quelque 138 plants de trois variétés ont donné 90 kg de tomates! Une première expérience d’agriculture urbaine plus que réussie…

Ce ne sont pas les idées qui manquent au Palais en matière de développement durable. En effet, le Palais propose depuis 2010 une terrasse aménagée avec un chapiteau en saison sur un des toits. Tout est mis en œuvre pour concrétiser des objectifs ambitieux en ce qui a trait à l’efficacité énergétique de l’immeuble, à l’organisation des événements écoresponsables et à la valorisation des toits.

Par ailleurs, la liste des événements écoresponsables tenus au Palais ne fait que s’allonger. Parmi les événements à venir, le Palais est fier d’accueillir, du 22 au 26 août prochain, le 9e Sommet mondial Écocité 2011, qui réunira près de 1 500 personnes autour du thème Les personnes. L’écologie. L’urbanité. Cap sur les écocités!

Venez découvrir ce que le Palais vous réserve… Rendez-vous sur le toit en 2011!

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Montréal, concentré d’innovation

Selon une compilation exhaustive de RE$EARCH Infosource, le Grand Montréal demeure la capitale de la R-D au Canada, tant dans le secteur privé qu’au sein des universités. La réputation internationale de la ville dans le domaine scientifique y est pour beaucoup. C’est également l’une des raisons pour laquelle Montréal se classe au premier rang des villes d’accueil d’événements associatifs internationaux1.

Un article du quotidien La Presse publié le 27 décembre dernier décrit Montréal comme l’une des 30 villes les plus importantes du monde dans le domaine scientifique, notamment grâce à ses collaborations de recherche au sein d’équipes internationales.

À l’origine de ce succès, la forte concentration de centres de recherche situé sur le territoire de la région. En effet, le Grand Montréal constitue la région métropolitaine comptant le plus grand nombre de centres de recherche au Canada. La métropole québécoise occupe également le 1er rang au Canada pour le nombre de chercheurs universitaires avec près de 6 000 personnes qui se consacrent à la recherche.

Les sommes dédiées à la recherche universitaire à Montréal sont aussi les plus importantes au pays. Entre 2000 et 2007, plus de 7 milliards de dollars ont été accordés aux universités montréalaises en recherche, ce qui représente 20% du montant total investi au pays pour la même période.

L’importance de la R-D dans le paysage montréalais s’exprime par ailleurs dans le nombre de publications scientifiques par habitant. Grâce à la forte concentration d’établissements d’enseignement supérieur, de chercheurs et de professeurs renommés, le Grand Montréal se classe 4e en Amérique du Nord en 2007.

Pour la même année, la région conserve la 1ère place au Canada pour le nombre de publications scientifiques réalisées dans le cadre d’une collaboration entre chercheurs des universités et du secteur privé. Cette formidable synergie qui existe entre les établissements d’enseignement supérieur et les entreprises, immergés dans le bain d’innovation de la métropole, est également illustrée par les résultats du sondage intitulé Regard des entreprises sur le réseau universitaire québécois qui ont été dévoilés en octobre dernier par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain en prévision de la première édition du Rendez-vous du Savoir 2010.

D’après ce sondage, la grande majorité des entreprises interrogées (81%) jugent que la collaboration entre les entreprises et les universités est pertinente pour leur développement et leur rayonnement. Environ la moitié d’entre elles (53 %) ont développé une telle collaboration au cours des trois dernières années. Par ailleurs, le réseau universitaire québécois est généralement bien perçu par les entreprises, notamment pour la qualité de son enseignement (94%), la qualité de sa recherche (87%) et l’employabilité de ses finissants (82%).

1ICCA, classement 2009

Source : Indicateurs d’attractivité 2009-2010, Montréal International

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Montréal, plus grand centre universitaire du Canada

Une ville, 11 établissements universitaires, 170 000 étudiants. Le Grand Montréal est la région métropolitaine qui compte le plus d’étudiants universitaires par habitant en Amérique du Nord. À ce titre, elle se classe même devant Boston, capitale intellectuelle des États-Unis. Portrait d’une ville de savoir… par tradition et par passion.

Plus de 170 000 personnes inscrites dans les 11 établissements d’enseignement universitaire du Grand Montréal, ça fait du monde… En rajoutant le nombre d’étudiants inscrits dans des programmes de niveaux collégial et secondaire professionnel, ce chiffre atteint près de 350 000 étudiants.

Parmi les programmes les plus populaires, les disciplines scientifiques, les sciences de l’administration et les sciences humaines représentent à elles seules plus de 70% de l’effectif universitaire total du Grand Montréal en 2007. Les secteurs de haute technologie constituent, quant à eux, plus de 15% de l’effectif universitaire avec plus de 27 000 étudiants.

Reconnu mondialement pour la qualité de son enseignement, le Grand Montréal attire 15 000 étudiants étrangers, le plus grand nombre d’étudiants étrangers universitaires au Canada, en particulier aux cycles supérieurs.

Pour le plus grand intérêt des entreprises, cette concentration d’étudiants évolue en une main d’œuvre qualifiée, multiculturelle et multilingue. En effet, le Grand Montréal compte la plus imposante population bilingue au Canada avec deux millions de personnes qui s’expriment aisément dans les deux langues officielles du pays (le français et l’anglais), ce qui représente plus de la moitié de la population totale de la région métropolitaine. La plus bilingue et la plus trilingue aussi, avec près de 20% de la population qui maîtrise un minimum de trois langues.

Dans le cadre du premier Rendez-vous du Savoir qui s’est tenu au mois d’octobre dernier.
Le Palais des congrès de Montréal, en collaboration avec ses partenaires, a mis en valeur l’apport des universités au développement du Québec, comme source de créativité, de productivité et d’innovation.

Pour en savoir plus sur Montréal, capitale universitaire du Canada, www.montrealinternational.com/publications-innover

Source : Indicateurs d’attractivité 2009-2010, Montréal International

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Une technologie d’avant-garde pour tous

C’est une expérience technologique complètement renouvelée que les clients et les congressistes pourront expérimenter au Palais des congrès de Montréal. Objectif 2012, mais déjà, les premiers changements se font sentir.

Le nouveau centre de téléprésence CISCO, qui sera inauguré sous peu, ouvre le bal des améliorations en matière de TI. Les clients du Palais auront ainsi la possibilité de tenir des réunions dans un environnement technologique d’avant-garde leur procurant entre autres des liens audio, vidéo et d’échanges de données des plus réalistes et performants.

Le Palais adapte actuellement ses infrastructures de technologies d’information grâce à l’augmentation de la bande passante de façon à offrir à ses clients les meilleurs services disponibles.

Nouvelle entente avec AVW-TELAV, fournisseur officiel d’envergure mondiale du Palais

Afin de pouvoir offrir un soutien technologique de pointe en matière d’audiovisuel, le Palais s’appuie entre autres sur l’expertise de la firme AVW-TELAV, qui a été reconduite comme fournisseur officiel de services et d’équipement audiovisuels et d’interprétation simultanée. Cette entente, d’une durée initiale de cinq ans, misera sur le réseau d’AVW-TELAV pour contribuer au positionnement international du Palais des congrès comme centre technologique des plus performants, ainsi que sur l’expertise reconnue du fournisseur officiel pour offrir à la clientèle une expérience inégalée.

« Avec sa réputation d’excellence et son réseau élargi, AVW-TELAV est le partenaire tout indiqué pour le développement d’offres concurrentielles personnalisées à la fine pointe de la technologie. », affirme Marc Tremblay, président-directeur général du Palais des congrès, « Cette alliance stratégique contribuera certainement à positionner le Palais comme chef de file offrant un environnement technologique hyper productif toujours plus performant pour les congressistes. »

Membre du groupe Freeman, qui produit 10 000 événements spéciaux et corporatifs ainsi que 3 000 expositions par année, AVW-TELAV offre un éventail de services complet et d’équipements distinctifs, qui en font une référence notamment en sonorisation, éclairage, décor, vidéoconférence, webdiffusion, systèmes de présentation, système interactif de réponses, production multimédia et interprétation simultanée. AVW-TELAV se distingue également par ses pratiques écoresponsables saluées entre autres par le prix « Green AV », remis par l’association des professionnels de l’industrie audiovisuelle, InfoComm International. Bernard Carignan, directeur général Montréal et directeur exécutif, Est du Canada chez AVW-TELAV, ajoute : « Notre équipe passionnée s’affaire depuis six ans déjà à bâtir des relations durables avec la clientèle du Palais des congrès de Montréal. Avec un taux de satisfaction de 96 %, la clientèle actuelle nous indique clairement que nous savons répondre à leurs besoins ».

Pour plus de détails, consultez le www.avwtelav.com.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail