Un restaurant mexicain aux Galeries du Palais

Dès aujourd’hui, le Resto-Bar 3 amigos ouvre ses portes aux Galeries du Palais. 3 Amigos est un restaurant mexicain incontournable à Montréal! Dans une ambiance festive, essayez leurs fameux burritos, tacos, enchiladas, fajitas ou toute autre spécialité mexicaine et tex-mex disponible au menu.

DSC00904

Le Resto-Bar 3 Amigos est situé du côté Ouest des Galeries du Palais, à proximité du 301, rue Saint-Antoine Ouest, avec la vue sur la magnifique verrière du Palais!

Pour prendre un verre entre amis ou une bouchée entre deux réunions, c’est l’endroit tout indiqué!

DSC00903

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Un Palais digne d’instagram

Bien qu’il ait d’abord été conçu pour accueillir des groupes d’envergure dans le cadre d’événements, le Palais des congrès de Montréal regorge d’éléments architecturaux, d’œuvres d’art et d’endroits inusités qui attire les photographes et « instagrameurs » de ce monde. En voici quelques-uns…

La façade de verre coloré
De l’intérieur comme de l’extérieur, par temps ensoleillé ou plus sombre, la verrière du Palais réjouit les passants en projetant les 5 couleurs de ses 390 panneaux de verre. Avez-vous déjà remarqué sa structure métallique? Prenez une pause sur la place Jean-Paul-Riopelle pour admirer La Joute, mais aussi pour découvrir Translucide, l’œuvre de Jean-François Cantin imbriquée dans la façade du Palais.

bonbon DSC01013 Translu

Jardin Nature légère
Cet aménagement paysager signé Claude Cormier et associé est sans doute parmi les endroits les plus remarqués au Palais. Il n’y a qu’à Montréal, ville de design, qu’on retrouve une forêt de 52 arbres roses en béton!

arbres-roses

Autour du hall Viger
Principal lieu d’accueil des événements, plaque tournante pour accéder aux niveaux supérieurs du Palais, le hall Viger n’en est pas moins attrayant grâce à la lumière naturelle qui y abonde et à l’œuvre de Micheline Beauchemin, Ailes couleur du temps, nuage de soleil, composé de 7000 tiges d’aluminium fini miroir argent. À quelques pas, on retrouve un espace de repos dont l’éclairage et la décoration inspirent les photographes. Et chaque année en mai, l’esplanade du Palais se transforme en oasis urbain pendant la floraison de ses pommetiers.

IMG_0584 DSC_0180 pommetiers

Une œuvre méconnue
À l’angle des rues Saint-Antoine et St-Urbain, une œuvre de Charles Deaudelin intitulée Éolienne V propose une structure mobile bougeant au gré du vent à l’aide de ses tiges pivotantes en acier inoxydable de six mètres de longueur posées sur des pivots amortisseurs. Un coin de Montréal à redécouvrir!

EolienneV

Montréal souterrain
Finalement, le réseau piétonnier souterrain montréalais, du long de ses 32 km, réserve quelques surprises pour les photographes à la recherche d’endroits inusités. Le passage entre le Palais des congrès de Montréal et l’édifice Jacques-Parizeau en est un bel exemple!

Pour découvrir les œuvres d’art publiques du Palais, consultez la page dédiée sur le site web.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Club des Ambassadeurs en promotion

Au cours des derniers mois, le Club des Ambassadeurs a fait l’objet de publicités dans des médias ciblés afin de mettre en lumière les avantages de s’impliquer dans la confirmation et l’organisation d’un congrès international.

Qui de mieux pour présenter ces bénéfices que les Ambassadeurs eux-mêmes!

2017-03-Pub_McGill 2017-03-Pub_UdeM
2017-09-Pub_McGill Montreal-en-sante_one-pager

 
Ainsi, le professeur  Ferri Hassani a représenté le Club dans une publicité publiée en mai dernier dans le McGill News Alumni Magazine alors que ce sera au tour de Wagdi Habashi dans l’édition de janvier 2018 du même magazine.

Dr Fabrice Brunet a quant à lui brillé dans la publication s’adressant aux diplômés de l’Université de Montréal. Enfin, le duo composé de Dr Sylvain Lanthier et de Dr Alexander Thiel porteront les couleurs du Club dans le magazine Montréal en santé à paraître en janvier 2018.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Les hôtes de 2017

Cette année, 10 Ambassadeurs accrédités ont accueilli le monde en tenant leur événement d’envergure au Palais des congrès de Montréal. Grâce à leur implication, plus de 15 000 délégués ont visité Montréal et réservé quelque 42 300 nuitées dans les hôtels montréalais, générant ainsi plus de 41 M$ en recettes touristiques pour Montréal et le Québec.

WorldMUN 2017 – Harvard World Model United Nations Jonathan Sasson
Sommet mondial des transports publics – UITP Montréal 2017 Carl Desrosiers
Nicolas Girard
Michel Labrecque
12e congrès mondial de Metropolis Denis Coderre
URSI XXXIInd General Assembly and Scientific Symposium Fabrice Labeau
Congrès des Amériques sur l’éducation internationale Francis Brown
Sommet Mondial du Design Sheila Copps
Alain Dufour
24e congrès mondial sur les systèmes de transport intelligents – STI 2017 Claude Carette
Michael De Santis

Grâce à leur détermination, ils ont activement contribué à générer d’importantes retombées intellectuelles pour Montréal et leur secteur d’activités.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Des nouvelles d’un chercheur-étoile

Nommé chercheur étoile dans le cadre du Gala Reconnaissance 2010, Maxime Descoteaux a été nommé titulaire de la chaire de recherche en neuroinformatique à l’Université de Sherbrooke à seulement 37 ans.DescoteauxM_6fd4c64f06

Étoile montante de la recherche, Maxime Descoteaux compte à son actif de nombreuses découvertes en imagerie par résonnance magnétique de diffusion (IRMd), soulignées par des prix nationaux et internationaux.

Il n’existe qu’une seule technique non invasive pour cartographier l’architecture du cerveau et ses connexions : l’IRM de diffusion (IRMd). Cette technique d’imagerie utilisée en clinique pose cependant des défis colossaux sur les plans mathématique et informatique. « Nos recherches s’attaquent donc à toutes les étapes de la chaîne de traitement, depuis l’acquisition rapide d’images sur l’IRM, jusqu’à l’application de la cartographie du cerveau sur des sujets sains et malades. Avec mon équipe de recherche, je veux développer une technologie de cartographie optimale pour qu’elle puisse être utilisée de façon routinière en clinique », mentionne le professeur-chercheur Maxime Descoteaux.

Ce reportage vidéo décrit bien les recherches de cette nouvelle chaire et les impacts attendus.

 

Source : Université de Sherbrooke

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Une campagne marketing du Palais des congrès de Montréal s’illustre à l’international

L’industrie mondiale des réunions et des congrès a reconnu le travail du Palais des congrès de Montréal en lui décernant un prestigieux prix à l’occasion des Meeting Industry Marketing Awards (MIMA) présentés récemment à Londres. C’est la campagne de marketing relationnel et de communication « Numbers 1-5-52 », destinée au marché des congrès internationaux, américains et nationaux, qui a remporté les honneurs dans la catégorie Meilleure campagne intégrée de marketing (Best Integrated Marketing Campaign). Le Palais avait également été retenu comme finaliste dans les catégories Meilleure utilisation du budget et Équipe marketing de l’année.

campagne-trophee

1-5-52 : trois chiffres qui en disent long
Cette campagne de marketing relationnel a été déployée par le Palais sur les marchés des congrès internationaux, américains et canadiens et a permis de cibler les associations qui prendront sous peu une décision quant à la ville qui accueillera leur prochain événement d’envergure. Avec un budget de campagne limité, le Palais souhaitait attirer l’attention des décideurs avec un message et un design créatifs pour s’assurer que Montréal et son principal centre de congrès aient une place de choix sur la courte liste des destinations envisagées. La campagne s’est articulée autour de trois grandes données incontestables, des chiffres qui contribuent au positionnement de Montréal dans l’industrie des congrès, soit :

  • 1 : Montréal est la première ville dans les Amériques pour l’accueil d’événements internationaux (selon l’International Union of Associations);
  • 5 : La destination détient ce titre pour la cinquième année consécutive (2011 à 2015);
  • 52 : Montréal accueille 52 % de tous les événements internationaux organisés dans les métropoles canadiennes.

La campagne « Numbers 1-5-52 » a été réalisée grâce à la collaboration des équipes du marketing et communications, du développement des affaires, de la recherche et de l’agence Samarkand Design+Communication.

Une année riche en reconnaissance
Récemment, le magazine spécialisé Meetings + Incentive Travel annonçait les lauréats de ses Readers’ Choice Awards. Le Palais des congrès y était à l’honneur en remportant une mention honorable dans la catégorie Best Venue – Central Canada. Tourisme Montréal, partenaire du Palais, figurait également parmi les favoris des lecteurs avec une mention honorable dans la catégorie Best Destination Marketing Organization. Ces reconnaissances du Palais s’ajoutent au AIPC Innovation Award reçu plus tôt cette année pour le Laboratoire d’agriculture urbaine du Palais; un prestigieux prix international remis par l’Association internationale des palais de congrès (AIPC).

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Deux Ambassadeurs récompensés pour leur implication dans un congrès scientifique international

À l’occasion de leur forum d’échange annuel, le Palais des congrès de Montréal, les Fonds de recherche du Québec (FRQ) et le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, ont dévoilé les récipiendaires des Prix Club des Ambassadeurs du Palais des congrès de Montréal – Fonds de recherche du Québec, qui reconnaissent le travail de chercheurs s’étant investis dans l’organisation de congrès scientifiques internationaux. Deux membres du Club des Ambassadeurs se sont distingués en remportant un prix de 10 000 $, qui ont été décernés à :

  • Pierre Giovenazzo de l’Université Laval, Ambassadeur accrédité
    46th Apimondia International Apicultural Congress 2019
    8 000 délégués et 20,5 M$ en recettes touristiques
  • Fiona Darbyshire de l’UQÀM
    27th IUGG General Assembly 2019 – International Union of Geodesy and Geophysics
    4 000 délégués et 16,3 M$ en recettes touristiques
  • Philippe Archambault de l’Université Laval, Ambassadeurs accrédités
    World Conference on Marine Biodiversity
    800 délégués et 1,5 M$ en recettes touristiques

recipiendaires

Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec, avec Philippe Archambault, Fiona Darbyshire, Pierre Giovenazzo et Hany Moustapha, président du Club des Ambassadeurs.

Placé sous le thème Communiquer la science en 2017 : défis et perspectives, la troisième édition du forum a réuni plus de 100 chercheurs, gestionnaires de centres de recherche, administrateurs universitaires et membres du Club des Ambassadeurs dans des échanges et des ateliers dynamiques visant à faire ressortir les actions possibles en matière de communication scientifique. Le forum est organisé conjointement par le Palais des congrès de Montréal et les Fonds de recherche du Québec dans le cadre d’une entente de partenariat développée depuis 2014.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Palais des congrès de Montréal et James Clark de l’Université McGill confirment un important congrès en intelligence artificielle

Grâce au travail et à la détermination de James J. Clark, professeur au département de génie électrique et informatique de l’Université McGill et directeur de son Centre for Intelligent Machines, et de Marc-André Gemme de l’équipe du développement des affaires du Palais des congrès de Montréal, 6000 délégués de l’International Conference on Computer Vision (ICCV) de l’IEEE Computer Society convergeront vers Montréal en octobre 2021. Avec 16 800 nuitées prévues dans les hôtels montréalais, ce congrès international d’envergure générera des recettes touristiques estimées à 12,7 M$ pour Montréal et le Québec. Cet événement technologique d’envergure est le 3e congrès associé à l’intelligence artificielle (IA) confirmé par le Palais des congrès au cours des 3 derniers mois seulement, une nouvelle qui confirme l’expertise et le positionnement mondial de la métropole en la matière.

Un solide comité de sommités
L’élément incontournable qui a fait pencher la balance en faveur de Montréal est sans contredit la qualité du comité mis sur pied par le professeur Clark, dont la présence a su convaincre les délégués de choisir Montréal. Ceci démontre l’importance de la richesse du programme scientifique dans un congrès dans cette branche spécialisée qu’est la vision par ordinateur (computer vision).

Métropole réputée en IA et TIC
Avec des conférenciers de renommée mondiale, sommités et centres de recherche de pointe, Montréal est un terreau fertile parfait pour développer une programmation scientifique et professionnelle de choix pour les délégués de l’ICCV. En effet, la grande région montréalaise profite du soutien de quatre universités et compte plusieurs centres de recherche fondamentale et appliquée sur la vision par ordinateur et l’apprentissage automatique et forme la prochaine génération d’ingénieurs et de scientifiques de la vision. Parmi ceux-ci, on retrouve le Centre for Intelligent Machines de l’Université McGill, un groupe de recherche interdépartemental fondé en 1985 pour faciliter et promouvoir la recherche sur les systèmes intelligents. La métropole compte également sur l’expertise réputée de l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA) et l’Institut de valorisation des données (Ivado) de l’Université de Montréal, le Laboratoire d’imagerie, de vision et d’intelligence artificielle (LIVIA) de l’École de Technologie Supérieure (ÉTS), le Centre for Pattern Recognition and Machine Intelligence (CENPARMI) de l’Université Concordia et le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM).

Pour en savoir plus.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Palais et son Laboratoire en vedette!

L’équipe du Palais est heureuse de faire partie des « 25 sites d’événements et destinations à surveiller en 2018 » dans le guide publié par EventMB : 25 Event Venues and Destinations to Watch in 2018.

Développé pour aider les organisateurs d’événement à découvrir et choisir de nouvelles destinations et lieux d’événements, cet outil présente des options variées qui se distinguent de leur concurrence pour différentes raisons telles que leur service à la clientèle exceptionnel, leur nouveauté ou leur caractère inclusif.

Le Palais a été retenu pour son engagement en développement durable et son Laboratoire d’agriculture urbaine, principale vitrine d’expérimentation et de promotion des technologies et techniques en agriculture urbaine au Québec. Développé depuis 2010, ce projet de verdissement des toits du Palais comprend 4 volets :

  • Culti-VERT, une vitrine technologique de toits verts et jardin potager en bacs
  • VERTical, un projet d’agriculture urbaine verticale sur échafaudages
  • Des ruches d’abeilles pollinisatrices
  • Vignes urbaines, le premier vignoble urbain sur toit au Canada

LAB-2017-07-17

Une fierté pour l’équipe du Palais, le Laboratoire d’agriculture a d’ailleurs remporté le prestigieux AIPC Innovation Award, remis par l’Association internationale des palais de congrès.

EventMB, pour Event Manager Blog, présente des articles, guides et références pour les planificateurs d’événement depuis 2007.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Montréal s’affiche comme un joueur majeur en intelligence artificielle en accueillant deux congrès au Palais des congrès de Montréal

Le Palais des congrès de Montréal confirme la tenue de deux congrès en intelligence artificielle (IA) et exprime ainsi le dynamisme de la métropole dans le développement de ce domaine scientifique. Le 30th International Joint Conference on Artificial Intelligence (IJCAI) se tiendra en 2021 et regroupera près de 3000 spécialistes venus des quatre coins du monde. Au total, ces congressistes réserveront près de 8400 nuitées dans les hôtels de Montréal et généreront plus de 4,5 millions de dollars en recettes touristiques pour le Québec.

Cette candidature internationale, coordonnée par Marie-France Polidori de l’équipe du développement des affaires du Palais de congrès de Montréal, a été confirmée lors du congrès 2017 tenu à Melbourne en août dernier. Le soutien remarquable de mesdames Joëlle Pineau et Doina Precup a été déterminant dans la confirmation de cet événement d’envergure rendu possible grâce à l’engagement du comité organisateur composé de représentants de l’Université du Québec à Montréal, l’Université McGill – incluant le professeur Gregory Dudek, membre du Club des Ambassadeurs – l’Université de Montréal, HEC Montréal, Polytechnique, l’Université Concordia et à la participation financière de Tourisme Montréal.

pineauPrecup

Des expertes reconnues
Mme Joëlle Pineau est professeure de sciences informatiques à l’Université McGill, spécialiste de la robotique et de l’apprentissage automatique « machine learning  ». Le premier ministre Trudeau annonçait récemment qu’elle dirigera le nouveau laboratoire de recherche en intelligence artificielle de Facebook à Montréal. Mme Doina Precup est professeure de sciences informatiques à l’Université McGill et dirigera le bureau de DeepMind à Montréal, un leader de l’IA racheté par Google en 2014.

Un nouveau congrès novateur voit le jour
Déterminés à positionner le Québec comme une plaque tournante en IA, et en lien avec leurs missions respectives, l’Université de Montréal, les Fonds de recherche du Québec et le Palais des congrès de Montréal ont choisi de travailler ensemble afin de créer le nouveau Forum sur le développement responsable de l’intelligence artificielle qui a lieu les 2 et 3 novembre 2017 au Palais. En rassemblant des experts des sciences pures, humaines et sociales, le Forum sera l’occasion de réfléchir sur le développement éthique et socialement responsable de l’intelligence artificielle.

Des sommités attendues
Parmi les têtes d’affiche de l’événement, notons Yoshua Bengio, chef de file mondial de l’apprentissage profond (Deep Learning), titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les algorithmes d’apprentissage statistique et auteur de trois livres et de plus de 300 publications scientifiques, Joëlle Pineau, Yochai Benkler, titulaire de la Chaire Berkman de droit des entreprises au Harvard Law School, Hugo Larochelle, chercheur chez Google Brain, et Bryn Williams-Jones, directeur des Programmes de bioéthique de l’École de santé publique de l’Université de Montréal. En marge du congrès, de grands principes seront établis et composeront la nouvelle Déclaration de Montréal sur l’éthique du développement de l’IA.

Ville de congrès
Montréal est la ville qui accueille le plus grand nombre d’événements internationaux en Amérique du Nord, selon le classement publié par l’International Congress and Convention Association. Finaliste au prix du Meilleur centre de congrès au monde (AIPC) et détenteur de la plus importante certification de l’industrie en normes de qualité, le Palais des congrès de Montréal compte sur l’engagement des sommités de différents secteurs et leur apporte son expérience et son soutien, favorisant ainsi le rayonnement international d’une industrie en constante évolution.

 

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail