Création du Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine

Le 5 mai 2017, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, la Ville de Montréal, l’UQAM et le Palais des congrès de Montréal annonçaient la création d’un partenariat pour la mise en place du Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine (CRETAU).

C’est à l’organisme AU/LAB qu’a été confiée la coordination du Carrefour de recherche qui a pour objectif de favoriser l’efficacité, la rentabilité et la compétitivité des entreprises se consacrant à l’agriculture urbaine. Plus précisément, le CRETAU vise à développer le réseautage entre les différents acteurs de l’agriculture urbaine au Québec, au Canada et à l’étranger.

LabPalais2

Les activités du CRETAU comprennent 4 volets, soit l’agriculture sur les toits, la production en serre, la production intérieure et en sol. Le projet VERTical, du Laboratoire d’agriculture urbaine du Palais des congrès de Montréal, s’inscrit dans le premier volet des activités du CRETAU. À cet effet, Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal, affirme : « Nous sommes fiers d’assurer un rôle de chef de file en développement durable dans l’industrie et dans la communauté par des actions concrètes. En déployant le Laboratoire d’agriculture urbaine, le Palais contribue à réduire les îlots de chaleur tout en participant fièrement à la promotion de Montréal comme ville internationale engagée dans une démarche de développement urbain durable. Étroitement liées à notre mission, les retombées intellectuelles engendrées par le Carrefour de recherche sauront inspirer les chercheurs d’ici et d’ailleurs. »

Dans le discours du budget 2017-2018 du gouvernement du Québec, l’agriculture urbaine a été désignée comme une forme d’agriculture novatrice. Éric Duchemin, directeur scientifique et de la formation à AU/LAB affirme d’ailleurs : « La création du CRETAU viendra consolider les activités de recherche, de formation et d’intervention d’AU/LAB, tout en permettant au Québec de rayonner sur la scène internationale en tant que leader sur les questions d’agriculture urbaine. Le CRETAU permettra aussi de poursuivre les actions et les réflexions entreprises au cours des dernières années quant à la place de l’agriculture urbaine dans les plans d’aménagement des municipalités comme vecteur de résilience à l’égard des changements climatiques, de cohésion sociale et de développement économique ».

Les projets réalisés par le Laboratoire d’agriculture urbaine du Palais des congrès de Montréal visent notamment à participer à la réduction des îlots de chaleur urbaine et à l’amélioration de la qualité de l’air dans le centre-ville de Montréal, à encourager l’industrie et les propriétaires immobiliers à passer à l’action en matière de verdissement de leurs toits et à contribuer à faire la promotion internationale de Montréal comme ville engagée dans une démarche de développement durable. Le Laboratoire d’agriculture urbaine du Palais comprend :

  • Culti-VERT, le projet de vitrine technologique de toits verts et de jardin potager en bacs qui permet la pousse de fleurs, plantes, fruits, légumes ;
  • Trois (3) ruches d’abeilles qui contribuent à la pollinisation ; et

VERTical, un projet d’agriculture urbaine présentant une nouvelle technologie de culture verticale à l’aide de structures autoportantes munies de toiles expérimentales.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail