Art public Montréal

Le Palais des congrès de Montréal est heureux de participer au projet Art public Montréal qui vise à faire de l’art public un élément de positionnement de la destination, tant pour les touristes d’agrément que d’affaires. Le portail artpublicmontreal.ca, lancé le 8 octobre 2015, regroupe plus de 600 œuvres accessibles au public sur le territoire montréalais, dans des parcs, stations de métro ou édifices publics. L’initiative vise notamment à regrouper quelque 1000 œuvres, présenter les artistes et suggérer des parcours thématiques et des pôles de découverte.

Parmi les œuvres, on en retrouve quelques-unes exposées au Palais des congrès, dont :

Translucide, de Jean-François Cantin

translucide cr.G.L'Heureux light
(photo: Guy L’Heureux)

Éolienne V, de Charles Daudelin

eolienne V (2)

Nature légère, de Claude Cormier et associés

naturelegere

Ailes couleur du temps, nuage de soleil, de Micheline Beauchemin

ailes couleur

En plus des collections présentes dans ses divers musées, Montréal profite d’un patrimoine culturel public riche et diversifié provenant d’artistes de tous acabits. Ceci contribue assurément au dynamisme et à la vitalité montréalaise.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Une journée au service de la communauté

Chaque année, la Société du Palais des congrès de Montréal tient sa Journée Coup de pouce dédiée à la solidarité humaine, où ses employés dédient leur journée à divers organismes communautaires montréalais. Solidement ancré dans son milieu, le Palais des congrès contribue ainsi à lutter contre certaines problématiques de sa communauté telles que l’itinérance ou la pauvreté.

Ainsi, le 4 juin 2015, 33 employés des différentes directions ont prêté main forte à des organismes qui se dévouent chaque jour à améliorer le sort de milliers de montréalais.

  • Le sac à dos, qui vise l’insertion sociale et économique de personnes en situation d’itinérance ou qui risquent de l’être.
  • Mission St-Michael’s, qui aident directement les personnes en situation précaire ou d’itinérance dans le centre-ville de Montréal en fournissant des vêtements, de la nourriture et du soutien.
  • Présence Compassion, œuvre sociale rattachée à la Fabrique de la paroisse Notre-Dame de Montréal, qui intervient dans la rue auprès des personnes en situation d’itinérance au centre-ville de Montréal.
  • Société pour les enfants handicapés du Québec, un organisme de bienfaisance ayant pour mission de favoriser le développement personnel des enfants qui ont des besoins spéciaux et leur intégration dans la communauté.

Ils ont dit…

« Belle opportunité donnée par l’employeur permettant à chaque participant de vivre des moments uniques, basés sur son propre parcours, pouvant ainsi ouvrir des portes vers d’autres avenues dans le domaine de l’aide sociale », Lyne Joly, qui a donné un coup de pouce à Passion Compassion

« J’ai senti que j’avais fait une différence dans la journée de la personne que j’ai accompagnée dans les rues de Montréal, et qu’il était heureux de me faire voir à quel point son travail était utile et apprécié par la ville. Une belle façon de lui redonner confiance en lui et par la même occasion de le revaloriser », Julie Lalonde, qui a donné un Coup de pouce à Le Sac à dos

« L’activité nous a permis de côtoyer plusieurs personnes en état d’itinérance et de les voir dans un contexte différent, ce qui a permis de voir l’humain derrière les vêtements élimés et de découvrir des gens somme toute sympathiques qui ont un grand besoin de chaleur humaine », Lucie Vaillancourt, qui a donné un coup de pouce à Passion Compassion

« De pouvoir aider un organisme qui travaille aussi fort pour aider des enfants handicapés est très motivant. Voir le sourire des enfants qui apprécient notre petit geste donne le goût de recommencer le plus vite possible », Annie Bédard, qui a donné un coup de pouce à la Société pour les enfants handicapés du Québec

« Je trouve cette activité très enrichissante non seulement parce qu’elle permet de rencontrer nos collègues de travail dans un contexte différent mais aussi, et surtout, cette joie de pouvoir faire la différence pour une organisation qui vient en aide à des personnes en besoin », Marie-Claude Roy, qui a donné un coup de pouce à la Société pour les enfants handicapés du Québec

« Cette expérience a changé ma perception des itinérants. Nous oublions que ce sont des gens incroyables, différents et avec un grand cœur. Ils étaient autrefois, des docteurs, des avocats, des menuisiers, des pères de famille, etc. Un jour, leur vie a basculé pour diverses raisons et leur cri du cœur n’a pas été entendu. Ils m’ont donné le goût de faire une différence dans la vie de ces braves gens », Maryse Lavoie, qui a donné un coup de pouce à la Mission St-Michael’s

cp2015-1

cp2015-2

cp2015-3

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Le Palais des congrès de Montréal : un centre de congrès de qualité certifiée

AIPC-GoldLa couleur OR s’ajoute à la palette du Palais des congrès de Montréal depuis l’obtention du plus haut niveau de l’AIPC Quality Standards! Reconnue internationalement, cette importante certification de l’industrie des centres de congrès est décernée par l’Association internationale des palais de congrès (AIPC) dans le cadre d’un processus d’audit indépendant.

Avec cette certification, le Palais des congrès de Montréal continue de se positionner parmi les meilleurs centres de congrès au monde puisqu’on ne compte que 26 centres de congrès certifiés à travers le monde. Le Palais a d’ailleurs été nommé finaliste en 2014 pour le prestigieux prix Apex de l’AIPC à titre de « Meilleur centre de congrès au monde », en plus de voir ses technologies événementielles primées.

Le programme AIPC Quality Standards fait état d’une gestion rigoureuse et de standards précis de qualité d’un centre de congrès et démontre un intérêt accru pour l’amélioration continue. Il mesure la performance dans la gestion et la qualité du centre dans 10 domaines, soit : le service à la clientèle, les installations et équipements, les ressources humaines, la santé, la sécurité et la gestion de crise, la gestion financière, le dialogue avec les parties prenantes, la responsabilité sociétale, l’implication au sein de l’industrie et les relations avec les fournisseurs.

Cette reconnaissance internationale rejaillira certainement sur la destination, Montréal étant la première ville des Amériques pour l’accueil d’événements internationaux depuis maintenant 3 ans.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Marché Casse-Noisette : se faire plaisir pour une bonne cause

Du 27 novembre au 7 décembre 2014, le Marché Casse-Noisette répand sa magie aux Galeries du Palais. Pour sa 5e édition, ce marché de Noël urbain poursuit sa mission philanthropique en remettant 10% des ventes des 80 exposants au Fonds Casse-Noisette pour enfants. Les visiteurs contribuent ainsi à une bonne cause tout en découvrant les produits d’artistes et artisans locaux. De quoi rendre tout le monde joyeux à l’approche des fêtes!

Casse1

Un décor féérique!
Pour vous inciter un brin davantage à venir faire un tour, nous avons pensé vous faire découvrir en primeur les décorations scintillantes préparées par l’équipe du Marché Casse-Noisette, qui est accessible tout à fait gratuitement! Passez nous voir!

Casse2

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

L’itinérance, une réalité quotidienne

Le 23 octobre dernier, le Palais des congrès de Montréal participait à la Corvée pour lutter contre l’itinérance, en collaboration avec BOMA Québec et la Société de développement social de Ville-Marie. Pour mettre en lumière l’impact de l’itinérance sur les activités du Palais des congrès, nous avons rencontré Robert Charron, chef de la sécurité.

Pourquoi avoir décidé de participer à la corvée?
Nous sommes témoins à chaque jour de situations liées à l’itinérance et c’est notre façon de contribuer à une piste de solution avec nos collègues de l’industrie.

Pourquoi vous intéresser à l’itinérance?
Il s’agit plutôt d’une réalité quotidienne pour nous. En tant que centre de congrès, nous accueillons des touristes d’affaires venus de partout dans le monde. Notre défi consiste à permettre à la clientèle de profiter pleinement des installations du Palais tout en assurant la sécurité de tous, incluant ceux qui transitent par l’immeuble.

Comment intervenez-vous avec les personnes en état d’itinérance?
Quand une personne perturbe un événement en cours ou les activités commerciales de la galerie, nous intervenons avec respect et compréhension afin que la situation se règle dans le calme. D’ailleurs, la corvée sera l’occasion pour nous d’en apprendre davantage sur les personnes qui ont vécu l’itinérance, d’échanger avec eux. Cette expérience nous aidera assurément dans l’exercice de nos fonctions. De plus, il nous arrive également, lors d’événements d’envergure, de faire appel à des intervenants spécialisés qui mettent l’accent sur la prévention et sur des interventions favorisant la réinsertion.

De quelle façon réagissent les congressistes et les organisateurs d’événements?
Certains sont surpris par la présence de personnes en état d’itinérance à proximité de nos installations, car peu de centres de congrès sont situés au centre des villes. Des situations génèrent parfois de bonnes discussions, surtout quand certaines personnes sont plus fermées ou sensibles face à l’itinérance. Ça encourage nos employés à considérer les différences individuelles et culturelles dans leur travail.

Contribuez-vous à la cause d’autres façons?
Nous sommes persuadés que chaque geste compte alors nous essayons de saisir toutes les occasions possibles. Chaque année, la Société organise la journée Coup de pouce, une activité où des dizaines employés aident des organismes communautaires du quartier dont des centres d’hébergement pour itinérants. Le traiteur du Palais des congrès donne aussi de la nourriture à la Maison du père. Nous nous assurons également de participer à la table de concertation sur l’itinérance mise en place par le Service de police de Montréal.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail